«Une belle photo par sortie»

La dentelleVous faites une sortie photo.  Vous déambulez ça et là à la recherche de photos à faire mais rien ne vous inspire.  La lumière n’est pas la meilleure.  Les lieux sont quelconques.  Pire, c’est la grisaille alors que vous vous attendiez à un beau soleil.  Que faire?  Ranger son appareil?  Que non.  Quelques trucs et astuces pour quand même tirer le meilleur profit de votre sortie.  Ne désespérez pas.  Vous avez probablement une très belle photo à portée de main.  Si, si.  Elle est juste là.

Belle surprise!

Nouvelle surprenante de la part de Nik’s Software cette semaine.  Son application Snapseed qui connaît beaucoup de succès sur les tablettes mobiles et téléphones intelligents est maintenant disponible pour l’environnement Windows.  Qui est plus, le logiciel ne coûte que 19,95$.

Pour avoir expérimenter plusieurs applications sur mon IPAD, Snapseed est celle que je préfère parmi toutes notamment en raison de la remarquable technologie U-point de Nik’s Software qui permet des ajustements très précis dans notre fichier avec une rapidité déconcertante.  L’achat de l’ensemble de la suite des modules de Nik’s Software pour Lightroom représente un achat de plus de 300$ et voilà qu’avec Snapseed, vous avez entre les mains un remarquable condensé pour un prix stupéfiant!

Quand rien ne va, tout va!

Récit de mes deux sorties photo la fin de semaine dernière.  Tout d’abord celle de samedi s’annonçait plaisante pour aller jouer dans la neige mais sans grand potentiel côté photo.  Sur les Îles-de-Boucherville, la lumière était grisâtre, la tempête de neige sévissait à gros flocons.  Les raquettes étaient de mises tout comme le pare-soleil sur notre objectif pour protéger la lentille de cette neige mouillée.  Même les chevreuils se protégeaient des éléments.

Quelques photos ça et là mais peu de scènes m’inspiraient.  Je m’encourageais à persévérer en me rappelant cette pensée personnelle: «Si j’ai une bonne photo par sortie, même une seule, c’est une sortie réussie.»

Puis je me suis rappelé d’un principe dont je vous ai déjà fait part.  Plutôt que de porter mon attention sur l’ensemble d’une scène ou d’une situation, pourquoi ne pas privilégier le détail.  Je me suis alors mis en chasse de sujets que j’affectionne particulièrement pour créer de la photo minimaliste.  Et c’est dans cette quête de sujets minimalistes que j’ai pu réaliser ma photo du jour.

Haïku d'hiver

Les ombres à la rescousse

Les belles-soeursDimanche, un soleil radieux était au rendez-vous.  Je déambulais au centre-ville avec mon appareil compact.  À l’heure du lunch, la lumière était drue, intense.  Quelques photos pour m’amuser dont une intitulée «Les belles-soeurs», un clin d’oeil pour évoquer les maisons victoriennes bien connues à San Francisco.

Avec cette lumière très intense au mitan du jour, les nuances sont peu présentes.  Mieux vaut alors trouver des alternatives.  Mieux vaut mettre son regard à la recherche d’un autre type de sujet.  Le moment est alors idéal pour se mettre en chasse des ombres.

Avec les ombres, c’est moins l’objet qui retient notre attention que l’effet qu’il provoque.  On peut rechercher divers effets.  Certains peuvent être poétiques, d’autres évocateurs, certains strictement graphiques.

Aux abords d’un parc, je me suis donc mis en chasse d’ombres.  J’ai repéré celles-ci provoquées par une clôture basse.  J’ai pris une photo d’ensemble pour illustrer le potentiel de cette scène.

Toutefois, c’est davantage – encore une fois – un détail qui a retenu mon attention plutôt que l’ensemble.  Il a suffi que je repère l’endroit où les formes et la neige formaient une belle composition pour que je capte celui-ci.  À nouveau, j’avais ma photo du jour.

La dentelle«Si j’ai une bonne photo par sortie, même une seule, c’est une sortie réussie.»  Encore une fois, voilà la pensée qui m’accompagne souvent.  J’aurais beau prendre des centaines de photo, je cherche à en avoir une bonne.  Une seule.

Lorsque les éléments semblent moins au rendez-vous, rabattez-vous sur d’autres points de repère.  Plutôt d’être à la recherche d’un bel ensemble, mettez-vous à la chasse de détails.  Isolez des éléments dans votre cadrage.  Faites des grands plans sur ceux-ci.  Les résultats seront étonnants.

Lorsque le soleil éblouit et darde, levez moins votre regard vers le haut et portez celui-ci vers le bas.  Les ombres et ombrages vous attendent.  Et y’a de magnifiques histoires à trouver et à capter grâce à ces ombres.

About these ads
Cette entrée, publiée dans Sources d'inspiration, Thèmes photo, est taguée , , , . Bookmarquez ce permalien.

4 réponses à «Une belle photo par sortie»

  1. Ça m’a fait repenser à une petite anecdote que j’avais écrite sous une de mes photos.
    Je peux me permettre?
    Si ça te déplaît Louis, je t’en prie, efface-le

    "Ce matin, chez moi, le temps me semblait très doux…Ciel bleu parsemé de jolis nuages..Une belle lumière…quelques flocons…

    Je me suis dis: "Yes! Enfin je peux aller réaliser une session d’auto-portraits mise en scène qui me demande de me photographier sans manteau dans l’hiver" Je me prépare…Amasse les accessoires requis..Une bonne heure de préparatifs…

    Et je pars…Direction, un tout petit pont couvert dans un village en Beauce que j’ai photographié une fois à l’automne 2010.

    Les paysages sont spectaculaires sur la route. Arbres enneigés. Belle lumière. Beau ciel… Je ne perds pas de temps à m’arrêter partout ou j’aimerais le faire. J’ai un projet…J’examine même les titres possibles pour les photos à prendre…

    Arrivé à mon joli pont couvert, je désenchante complètement….Clisss, on gèle! Il vente comme c’est pas possible, les doigts me gèlent en quelques secondes. C’est pas aujourd’hui certain que je vais passer 15 min sans manteau à faire de l’auto-portrait dehors.

    Tant pis et heureusement que j’avais au moins amené une paire de bottes convenables pour faire de la photo.

    Au retour, j’ai pris le temps d’arrêter partout ou j’en avais envie. En effet, je n’avais plus de projet…Enfin, pas pour aujourd’hui.

  2. Merci Louis. Ce billet est encore une belle leçon d’optimisme et quand on habite dans une région où il fait un temps maussade depuis de longs mois cela nous donne une force terrible pour partir allègrement par les rues et chasser le détail. L’ouverture de l’objectif est une chose, l’ouverture de l’esprit en est une autre, bien plus profitable. Elle avait raison Sylvie ! Merci encore.

  3. De belles astuces Louis. Un billet très intéressant et inspirant, encore une fois.
    Il faut avoir l’esprit ouvert quand ce qu’on cherche au départ ne se laisse pas découvrir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s