Faire de la photo de défilé

Bonne St-JeanOn aime les défilés. C’est la période des fêtes nationales (24 juin – Québec, 1er juillet – Canada, 4 juillet – États-Unis, 14 juillet – France, 21 juillet – Belgique, etc.) et qui dit fête nationale dit défilé. Je ne suis pas friand des attroupements ou des foules mais comme photographe de rue, comment résister aux occasions qui nous sont présentées grâce à des défilés? Les occasions photo sont autant présentes à l’intérieur du défilé que chez les spectateurs, les lieux environnants ou même l’après-défilé. Pourquoi bouder son plaisir? Voici cinq trucs et conseils pour tirer profit des défilés et des événements festifs.

Bonne St-JeanLe bon endroit

Pour tirer profit d’un défilé, choisissez bien votre endroit si vous en avez le loisir. Pourquoi?  D’abord pour avoir une vue dégagée sur le défilé.  C’est plutôt essentiel non?  Surtout comme photographe, il faut pouvoir manoeuvrer à notre aise et avoir une vue sans obstacle sur le défilé. Ensuite, votre localisation pourrait vous permettre de mettre un arrière-plan permettant aux lecteurs de vos photos de repérer où se tient le défilé. Le lieu parle autant que le sujet de vos photos. Il peut même devenir l’essentiel de votre propos. Dans le cas du défilé de la St-Jean par exemple, j’ai choisi de me positionner à proximité du Stade olympique. La tour du Stade, icône montréalaise bien connue, permet une géolocalisation facile et rapide de la photo.  La photo d’un des personnages du défilé, son petit drapeau québécois en vue et le Stade en arrière-plan nous permet de nous situer immédiatement et de comprendre la nature de l’événement.

Droits d'auteurLa perspective

On peut revenir de notre session avec des clichés ou encore des photos qui auront un certain impact visuel. Comment faire? Faire le choix d’une perspective dynamique. Si on prend nos photos selon une perspective habituelle soit à la hauteur de notre regard, fort à parier qu’on ne parviendra pas à dégager notre sujet principal d’éléments indésirables à l’arrière-plan. Une façon facile de parvenir à obtenir des photos avec plus d’impact visuel est de faire le choix de la contre-plongée. Parfois, une légère contre-plongée parvient à faire le nécessaire comme c’est le cas dans la photo ci-contre. Parfois il faut accentuer davantage comme dans le cas de la photo ci-haut. Rien de plus plaisant que d’éliminer plusieurs éléments de notre arrière plan dès la prise de photo et non en passant des heures à faire du traitement numérique.

© Louis Lavoie photo.  N'hésitez pas à commenter cette photo si elle vous plaît.  You like this photo?  Don't hesitate to comment.Raconter une histoire

Ceux qui lisent ce blogue depuis quelques temps savent combien cette suggestion-ci me tient à coeur.   Racontez une histoire avec votre photo. Déterminez un propos. Même pour la photo de défilé ou encore d’événements  festifs, il y a une histoire à raconter. Quelle est-elle?  Quelle émotion ressentez-vous?  Exprimez-la. Dans le cas de la photo ci-contre,  une rue de Montréal était fermée dans le cadre de la journée de la Terre.  Les gens déambulaient.  J’ai cherché à capter une photo qui voulait exprimer  la portée sociale de l’événement. Encore une fois j’ai eu le réflexe de cadrer un élément serré pour aller chercher plus d’impact.  Le recherche d’une perspective différente a également fait partie de ma démarche.

Être dans l’action

Jouons d’audace. Sans jouer au casse-cou ou encore rechercher des difficultés avec les forces de sécurité, essayons de nous mettre dans l’action. Parfois c’est possible.  Profitons-en. Cadrons serré.  En plan rapproché.  Dans ce cas-ci, je me suis glissé devant ce groupe de croyants qui festoyaient aux abords de leur lieu de culte en chantant et dansant.  Encore une fois, je me suis penché pour adopter une perspective de contre-plongée afin d’atténuer l’effet des spectateurs en arrière-plan.  La contre-plongée accentue aussi le geste des bras des croyants et la perception d’allégresse chez eux.

Détail, détail, détail

Défilé ne veut pas dire toujours capter de vastes ensembles en photo.  Oui, on peut être attiré par des chars allégoriques, des groupes d’artistes, une fanfare, etc.  Mais des photos de détails peuvent avoir une portée aussi forte que des photos de vastes ensembles.  Si à un moment donné votre oeil commence à se lasser, laissez-vous attirer par les détails.  Utilisez votre zoom pour aller capter ceux-ci.  Il y a une foule de détails à capter pendant un défilé.  Imaginez tous les détails auxquels les artistes ont songé au moment de choisir leurs vêtements, leurs accessoires.  Songez à toute la conception et le souci du détail investis dans la préparation des chars allégoriques.  Faites parler ces détails.  Allez les chercher.  C’est passionnant et vous rendrez hommage en même temps à tous ces préparatifs qui donnent le spectacle auquel vous avez droit.

Amusez-vous.  Profitez des beaux moments qui vous sont proposés.  Profitez des belles festivités.  N’hésitez pas à commenter.  Ça aussi, c’est un merveilleux défilé de partage.  Merci à ceux qui le font régulièrement et pour les autres, n’hésitez pas à vous joindre à eux.

Les nouveautés & aubaines

Des rabais fort intéressants tout comme des nouveautés. En commandant via nos hyperliens, vous soutenez ce blogue. Merci de votre appui.

Vient tout juste de paraître:

Cette entrée, publiée dans Thèmes photo, est taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

4 réponses à Faire de la photo de défilé

  1. Guy Mayer dit :

    J’adore photographier les couleurs de la diversité

  2. Dominique-André dit :

    Gooood morning Mister Louis :-)

    Très beau sujet, oserais-je dire comme d’habitude … J’aime toutes les photos que vous nous présentez ci-dessus mais avec une préférence pour "terre" et les croyants dansants, (très expressifs dans leur joie je trouve). Regret: il n’est pas toujours évident de se promener ou de se retrouver coincé avec nos reflex, le sac photo etc. dans la foule – sans oublier les problèmes de notre sécurité pour ce qui concerne les vols voir carrément les agressions pour nous déposséder de notre matériel si onéreux … à la limite, l’idéal, serait un objectif par exemple un bon "800 Nikkor VR" (qui vient juste de sortir) et se planter au 30 ème étage d’une tour … Là, Je rigole bien-sûr, mais j’ai connu des cas d’agressions où c’est arrivé… et là, plus de fête, elle est cassée…

    Belle semaine pour vous cher ami :-)

    • Merci ami Dominique-André. Vrai que la fête n’est pas au rendez-vous lorsqu’on ne se sent pas en sécurité. Il faut parfois se contenter d’emmagasiner de belles images dans notre disque dur intérieur. Bonne semaine. :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s