Évoquer pour faire de la bonne photo

© Louis Lavoie photo. N'hésitez pas à commenter ou à vous procurer cette photo si elle vous plaît. You like this photo? Don't hesitate to comment or order.De bonnes photos sont des photos qui racontent une histoire, qui suscitent une émotion.  Ce sont des photos où vous réussissez à transmettre aux lecteurs de votre photo les sentiments que vous ressentiez au moment de la prise de celle-ci.  Pour raconter une histoire dans une photo, nul besoin de tout montrer.  Nul besoin de cadrer de grands ensembles pour qu’on saisisse tous les détails.  Au contraire.  Quelques détails à peine auront plus de puissance.  L’évocation peut susciter plus d’émotions que le récit.  Un seul chapitre bien choisi frappera l’imaginaire plus que le livre tout entier.  En inclure moins dans votre cadrage fera en sorte que nous – vos lecteurs – en verrons plus.  Démonstration.

© Louis Lavoie photo. N'hésitez pas à commenter ou à vous procurer cette photo si elle vous plaît. You like this photo? Don't hesitate to comment or order.

Bonne semaine à vous tous.  Merci d’être encore au fois au rendez-vous.

Quelques photos que j’ai retouchées récemment me permettent de revenir sur un outil photographique très puissant que vous avez entre vos mains.  J’ai nommé, l’évocation. Le pouvoir de suggérer plutôt que de rapporter fidèlement.  La possibilité d’illustrer plutôt que de se contraindre à la réalité.

Déjà pour obtenir une bonne photo, il faut faire le choix d’un cadrage sur l’essentiel et délaisser le superflu.    Si vous introduisez trop d’éléments dans votre photo, vous amenez notre oeil à délaisser l’essentiel, le sujet sur lequel vous voudriez qu’on porte notre attention ou encore l’émotion que vous voudriez que nous ressentions.  Ne cherchez pas à tout inclure.  Plus que jamais, moins…c’est plus!

Lorsque vous examinez la photo ci-dessus, elle est essentiellement constitué de trois éléments.  Un morceau de tissu (vêtement?) prisonnier de fils barbelés et une masse rouge à l’arrière.  Trois éléments tout simplement.  Que raconte cette photo?  Qu’évoque-t-elle? L’absence de liberté?  La liberté?  L’espoir d’être ailleurs?  Une évasion?    Voici quelques commentaires que cette photo a provoqué dans mes médias sociaux: «La fuite!»«Changement de vie. Fuir sans regarder derrière même si le danger est présent.»«Et le futur, une nouvelle page, une nouvelle histoire, la création, la possibilité.»«Échec, exécution, privation.»  Vous voyez qu’une même photo avec son pouvoir évocateur suscite des interprétations diverses.

Dans le cas de la photo ci-contre, j’aurais pu cadrer plus largement le joueur de football des Triades de Lanaudière.  Toutefois, en privilégiant un plan plus serré, je fais le choix d’inclure que certains éléments dans la photo.  Un gros plan sur des mains jointes, un bras avec de nombreux tatous, un chandail et le bas d’un visage.  La force tranquille.  La puissance dégagée par les tatous et la musculature.  Que racontent-ils?  L’histoire d’une jeune vie?  À quoi pense-t-il quelques minutes avant de se rendre sur le terrain pour le match?  Le pouvoir de l’évocation. Ne pas tout dire mais laisser le pouvoir de l’imagination au lecteur.  Ne pas tout raconter…mais raconter un peu quand même.  Une bonne photo reste un récit, un moment et une émotion, aussi atténués soient-ils.

Les nouveautés & aubaines

Des rabais fort intéressants tout comme des nouveautés. En commandant via nos hyperliens, vous soutenez ce blogue. Merci de votre appui.


About these ads
Ce contenu a été publié dans Techniques photo, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Évoquer pour faire de la bonne photo

  1. Gaston Quirion dit :

    Ça me fait du bien de lire tes chroniques, Louis..ça vient me conforter dans ce que je tente de réussir en photographie.Ta pensée et ta façon de faire en photo me rejoin
    gnent ..Merci en attendant ta prochaine chronique,

  2. Dominique-André dit :

    Mais quand est-ce que je pourrai me rendre au Canada … ;-) … Belle semaine pour vous Monsieur Louis :-) … Toujours un vrai plaisir que de vous lire et d’apprendre … Évoquer, faire évoquer, raconter une histoire, comprendre un message … Tout un Art ce qui entraîne évidemment la notion « d’artistes » et des artistes, je pense qu’il y a en a autant que d’hommes sur terre mais c’est déjà une autre histoire…

  3. Je suis en complet accord avec toi, Louis. Ô combien ! Une fois de plus :^)
    J’ajouterais qu’une bonne photo peut être le début d’une histoire… La sienne ! (Photographe ? Lecteur ?…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s