D’accord? Pas d’accord?

© Louis Lavoie photo. N'hésitez pas à commenter ou à vous procurer cette photo si elle vous plaît. You like this photo? Don't hesitate to comment or orderJe vous invite au jeu de faire un parcours photo avec moi. Je vous ferai part de mes réflexions, de mes choix, de mes points de repère pour faire mes cadrages.  Je vous invite au jeu «d’accord/pas d’accord».  Tant mieux si le jeu vous permet de découvrir et de nommer vos propres points de repère.  Ce seront les vôtres.  Ce sera votre vision.  L’essentiel est de pouvoir formuler celle-ci.  

facebook-2401

Voici la situation photo qui a retenu mon attention.  Les coloris automnaux d’un magnifique champ d’arbustes fruitiers.  Ce dernier avait attiré mon regard quelques jours auparavant.  La lumière était à ce moment-là magnifique.  Quelques jours plus tard, la lumière est ingrate mais j’aime bien le ciel lourd de nuages.  J’aime le contraste entre les coloris et les nuages menaçants.  En prime, ces longues rangées d’arbustes et les lignes de fuite qui en résultent sont toujours des sujets photo attrayants.  Une première photo simplement pour documenter l’ensemble pour le bénéfice de notre article d’aujourd’hui.

facebook-2402

Voici une première photo…ratée.  Cadrage approximatif.  Je suis beaucoup trop loin de mon sujet.  Pourquoi cette distance entre moi et le début de la rangée?  Pourquoi avoir centré cette rangée dans mon cadrage?  Pourquoi la diagonale de gauche débute à la moitié verticale de mon cadrage?  Photo sans aucun impact et surtout qui exprime une grande distance entre le sujet et le photographe.  On est loin du cadrage «rentre dedans» que j’affectionne et je suggère à mes étudiants.

facebook-2404

Voilà qui est légèrement mieux.  Lorsque j’ai la chance d’avoir un sujet qui m’offre des lignes de fuite, je m’applique à cadrer le début de mes lignes de fuite dans les coins inférieurs de mon cadrage.  Voilà qui me donne une composition graphique solide et bien assise.  Je me suis approché de la rangée d’arbustes donnant ainsi plus d’importance à celle-ci et amenant le lecteur de ma photo à être plus impliqué dans celle-ci.  Toutefois, il y a moyen de faire mieux.

facebook-2405

Voilà qui est plus réussi dans mon appréciation.  J’obtiens mon cadrage «rentre dedans». Je me suis avancé dans la rangée d’arbustes.  Nous voilà au milieu de la scène, si près de la rangée d’arbustes que nous pouvons les toucher.  Afin qu’on se sente plus investi dans cette scène, vous remarquerez que j’ai abandonné la perspective en plongée que j’avais empruntée dans la photo précédente pour privilégier un regard à la même hauteur que la rangée. Indéniablement, les arbustes sont plus présents, plus vivants.  Ma ligne de fuite est toujours ancrée dans le coin inférieur gauche.  J’ai également privilégié le format carré qui confère d’autres points de référence et une autre appréciation graphique à une photo.
© Louis Lavoie photo. N'hésitez pas à commenter ou à vous procurer cette photo si elle vous plaît. You like this photo? Don't hesitate to comment or order

À partir du moment que j’ai identifié la perspective qui m’apparaît la plus dynamique pour mon sujet et ce cadrage, je repère un arbuste avec une forme plus distincte et m’amuse à obtenir un bokeh prononcé (F2.8 avec ma 40mm pancake).  Un traitement un peu plus prononcé dans Lightroom m’amène à désaturer certains éléments pour faire ressortir cette forme particulière.

facebook-2408

En abaissant ma perspective pour me mettre au niveau des arbustes, mon regard a été attiré par de belles feuilles au sol.  J’aimais le contraste entre ces feuilles jaunâtres et les rangées d’arbustes rouges.  J’ai donc modifié mon cadrage pour délaisser le format paysage et me tourner vers un cadrage à la verticale.  J’ai adopté une perspective à ras le sol avec une légère plongée encore une fois pour amener le regard du lecteur le plus près possible de ces feuilles.  J’aime bien leur éparpillement et les taches sur le tapis vert qu’elles provoquent. L’effet de bokeh est toujours assez prononcé avec ma grande ouverture (F2.8).  J’aime bien l’atmosphère qui se dégage de l’ensemble, la quiétude des lieux et cette petite touche poétique provoquée ces feuilles d’automne.

Voilà donc les réflexions qui m’ont guidé au cours de cette séquence photos.  Vous l’aurez deviné, j’aime bien les trois dernières photos puisqu’elles concordent avec mes points de repère photo.  Un cadrage plus serré où le sujet est très présent, une composition graphique empreinte de symétrie et d’un certain classicisme et une touche de traitement photo passablement prononcée.  Également le recours au format verticale plutôt qu’horizontal.  C’est du Louis Lavoie.  ;-)  Vous auriez peut-être fait d’autres choix, d’autres cadrages.  Tant mieux.  Le partage de ma vision ne vise qu’à vous encourager à développer et formuler la vôtre.

Les nouveautés & aubaines

Des rabais fort intéressants tout comme des nouveautés. En commandant via nos hyperliens, vous soutenez ce blogue. Merci de votre appui.

About these ads
Cette entrée a été publiée dans Techniques photo. Bookmarquez ce permalien.

10 réponses à D’accord? Pas d’accord?

  1. Sandrine dit :

    Bonjour,

    Petite nouvelle abonnée à vos articles que j’aime beaucoup, j’aime la photo même si je n’en fait pas assez à mon goût…
    J’aime beaucoup l’avant dernière photo d’où le vert de l’herbe a disparu et accentue la caractère automnal du paysage…. très artistique…. J’aime moins la dernière, le cadrage au centre n’est pas ce que je préfère ! Mais ce n’est que mon avis…

    Merci pour vos articles !

    Bonne journée

  2. Sylvain Lavoie dit :

    Etonnant comme tu peux capter de si belles couleurs par un ciel si … gris! Comme quoi un bon antidote aux "Blues de l’automne", c’est de sortir dehors et de "faire de la belle photo". Merci Louis, on en avait besoin.

  3. Dominique-André dit :

    Bonsoir (ou bonjour) Mr Louis … :-)

    Très intéressant et important article que vous nous livrez cette semaine avec un grand sens éducatif que je tiens à souligner et ai particulièrement apprécié. Article avec lequel, je ne pourrai plus jamais regarder "comme avant" les lignes d’arbres fruitiers par chez moi ;-)

    Perso, celle que je préfère est l’avant dernière photo avec un bien beau bokheh mais aussi un beau post traitement Lightroom qui donne une "touch" plus artistique très réussie je trouve. Juste le "buisson" un peu trop à gauche face à l’amplitude du reste de l’image sous Bokhey ? …

    Belle semaine au Canada cher Monsieur Louis :-) et merci !

  4. vbonnefond dit :

    Encore un bien bel article Louis. Je partage en tout point tes points de vue (encore !) ainsi que les précisions de Morgan. J’ajouterais simplement que, sur celles des 3 dernières où la sailli d’herbe est très verte (1 et 3), j’aurais désaturé le vert davantage. Mais il ne s’agit là que d’un goût personnel…
    Très belle journée, Louis

  5. Bonjour Louis. Encore une fois j’aime beaucoup votre article. Je suis d’accord avec vous en tout points. J’aime bien le traitement particulier de désaturation de l’avant dernière photo. Le cadrage est classique mais fonctionne parfaitement et les couleurs plutôt ternes donnent un aspect poétique au visuel ce qui en fait une photo réussie bien que ces rangées d’arbustres ne soit pas visuellement très passionnantes à la base (à mon goût) hormis leurs couleurs. Merci pour ce partage de reflexion. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s