Faire de la belle photo avec des silhouettes

J’adore les silhouettes.  J’adore la possibilité de créer ces traits, ces formes, ces courbes comme autant de coups de pinceau que je donnerais sur une toile.  J’aime créer ces silhouettes qui me font sentir comme un artiste-peintre figuratif ou abstrait parfois.  Avec mon appareil photo, j’ai la possibilité de réussir là où, jeune, j’échouais misérablement (dans mon appréciation) avec un pinceau, une feuille de papier, de l’encre ou de la gouache. Aujourd’hui, j’ai un boîtier (ou un compact), une lentille, une vision et une imagination.  Le tour est joué?  Pas si vite.  Il manque deux éléments.  Lesquels?  Un tour d’horizon d’un sujet passionnant: les silhouettes.  
Bon début de semaine à tous.  Chez nous (Québec – Canada), il a fait et continue de faire un froid sibérien.  Pas facile de se motiver pour faire des sorties photo par des températures de -20 à -30C.  Pas seulement difficile pour l’équipement mais pour le corps aussi. :-(  Que faire alors? Solution facile dans mon cas pour retrouver un peu de chaleur: plonger dans le traitement de mes photos du Mojave. Le 0C la nuit dans le Mojave m’apparaît comme aujourd’hui comme un léger inconfort comparativement à nos températures actuelles. Brrrrr!  Toutefois, le traitement de mes photos a fait ressortir combien j’ai eu du plaisir à produire des photos de silhouettes lors de mon récent voyage dans le désert californien.  Tous les ingrédients étaient souvent réunis pour que je me consacre à ce jeu photographique.   Les ingrédients?  Tout simple.  Il en fallait deux, chacun étant essentiel.

Les formes

Le premier élément est tout simple et bien évident: des formes.  Des formes intéressantes et expressives.  Des formes qui peuvent sortir de l’ordinaire.  Pour des formes uniques, le mid-ouest américain est un coffre aux trésors.  J’adoooooore celles des «Joshua trees». Voilà des arbres tellement uniques avec leurs enchevêtrements, leurs courbes. Dépaysant.

Il faut évidemment rechercher des formes qui sont mis en valeur par l’absence d’éléments distrayants ou dérangeants en arrière-plan.  Pour éviter des éléments distrayants, il faut parfois manoeuvrer.  Vous remarquerez dans certaines photos que j’ai retenues pour mon article que j’ai privilégié un cadrage légèrement en contre-plongée.  Je me suis abaissé volontairement afin que les formes retenues s’affichent dans un ciel dégagé. Si j’étais resté à ma hauteur habituelle, les formes n’auraient pris l’ampleur souhaitée et ni bénéficié du vide nécessaire pour bien s’exprimer.  Pour obtenir un ciel comme arrière-fond, privilégiez donc la contre-plongée.  

© Louis Lavoie photo. N'hésitez pas à commenter ou à vous procurer cette photo si elle vous plaît. You like this photo? Don't hesitate to comment or order.

L’éclairage

Par la suite, il est souhaitable d’avoir une source d’éclairage à l’arrière de nos formes afin de créer un contre-jour souvent très expressif.  Pas besoin que la source soit intense.  Parfois, une forme de même qu’un ciel dégagé suffisent.  Toutefois, vos silhouettes peuvent devenir spectaculaires si vous incluez la source lumineuse dans votre cadrage.  Il peut s’agir d’une source lumineuse naturelle (soleil, lune) ou encore artificielle.  Vous pouvez alors jouer à cache-cache avec cette source lumineuse en la masquant derrière votre forme et privilégier une faible ouverture (f8 à f14 par exemple).  Le résultat? L’effet «starbust» c’est-à-dire cet effet «étoilé» sur votre source lumineuse.  À moins que le photographe ait créé l’effet dans Photoshop, vous pouvez connaître l’ouverture privilégiée par un photographe pour une photo en comptant le nombre de rayons provoqués par la source lumineuse.  Si, si.
© Louis Lavoie photo. N'hésitez pas à commenter ou à vous procurer cette photo si elle vous plaît. You like this photo? Don't hesitate to comment or order.

Certains moments de la journée peuvent être plus favorables que d’autres pour la photo silhouette.  Évidemment, si votre source lumineuse favorite est le soleil, il sera plus facile de créer des photos silhouettes pendant l’heure dorée puisque le soleil sera dans un angle favorable.  Ce n’est pas toujours le cas puisque j’ai vécu un beau moment photo dans le Mojave profitant du début de l’heure bleue pour faire des photos de silhouettes de «Joshua trees».  Évidemment, un trépied s’impose habituellement – la lumière faiblissant rapidement.

© Louis Lavoie photo.  N'hésitez pas à commenter cette photo si elle vous plaît.  You like this photo?  Don't hesitate to comment.Parfois, le brouillard ou encore la fumée peuvent agir comme une source lumière qui permet de faire ressortir une silhouette.  Si la mesure d’exposition de votre appareil est en mode «évaluatif», l’appareil sera influencé dans son évaluation par la forte lumière provoquée par la fumée ou le brouillard et créera un contre-jour.  L’effet sera celui que vous recherchez.  C’est ce qui s’est produit dans les deux photos ci-contre.  Le léger brouillard urbain et la sous-exposition a donné dans les deux cas une atmosphère unique et particulière, qui n’est pas sans nous rappeler certains films.  Un travail de retouche dans le module Silver Efex Pro de Nik’s Software m’a permis de donner les touches finales à ces deux photos.

© Louis Lavoie photo.  N'hésitez pas à commenter cette photo si elle vous plaît.  You like this photo?  Don't hesitate to comment.

Le moment est propice au cours des prochaines semaines pour vous adonner à la photo de silhouettes.  Avant l’arrivée du printemps, la végétation est absente.  Les arbres et arbustes sont plus dénués.  Les formes sont plus pures.  Amusez-vous alors à repérer des formes.  Identifiez le meilleur moment pour aller capter vos photos.  Au besoin, privilégiez la contre-plongée pour dégager l’arrière-fond.  Essayez-le avec une pleine lune.  Avez une application telle «The Photographer’s Ephemeris» pour appareils mobiles, repérez la date et l’heure qui pourraient bien vous servir.  Explorez le monde des silhouettes.  Découvrez celui de Jules Falk Hunter qui créé de petits bijoux tout simplement avec un coucher de soleil et quelques plantes ou brindilles.  C’est tout simple mais terriblement efficace et beau.

Explorez le monde des silhouettes.  Peut-être que, comme moi, votre appareil photo vous permettra de vous sentir à l’occasion comme un artiste peintre. :-)

J’espère que l’article de cette semaine vous a plu.  N’hésitez pas à commenter.  Si vous avez des photos de silhouette dans votre portfolio, pourquoi ne pas partager un lien vers celles-ci.  Merci pour votre présence continue.  Elle constitue une immense chaleur au coeur de notre hiver.  

About these ads
Cette entrée, publiée dans Sources d'inspiration, Techniques photo, est taguée , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

2 réponses à Faire de la belle photo avec des silhouettes

  1. Bonjour Louis,
    Un article bien complet qui donne envie de sortir faire des images… de silhouettes ;)
    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s