«Déclenchez! Just shoot!»

Photo (cliquable) : Louis Lavoie

Je n’ai même pas eu le temps de réfléchir.  L’itinérant venait dans ma direction, poussant lourdement son chariot remplis d’objets et de vêtements.  Il marchait d’un pas déterminé et rapide, ignorant ma présence.

Familier avec les lieux, je connaissais bien la sculpture «La foule illuminée» sur McGill College à Montréal de même que son impact visuel.  Je voyais la photo que je souhaitais faire mais le temps comptait.  Je n’ai eu que quelques secondes pour me déplacer à l’opposé, cadrer le personnage et prendre quelques photos en introduisant la sculpture dans le cadre.

«Dégaine!  Déclenche! Just shoot!» me suis-je dit.  Mes réglages sont-ils corrects?  Pas le temps de vérifier.  Mon ouverture?  «Just shoot!»  Ma vitesse?  «Just shoot!»  Je vivais avec mes réglages du moment.  En cas de doute, j’aurais vite basculé en mode «P».

J’ai eu à peine le temps de prendre trois clichés rapides que le personnage s’était déjà éclipsé.    Des trois, voilà la photo qui ressort le mieux et qui traduit exactement ce que j’ai eu brièvement à l’esprit.  «La foule illuminée» regarde l’itinérant, un bras (accusateur?) pointant même dans sa direction.  Situation inespérée.  Ai-je été chanceux?  Oui, beaucoup!  Une des photos qui me tient le plus à coeur dans mon portefolio.

Photo (cliquable): Louis Lavoie

«Just shoot!»  Certaines situations photos nous demandent de réagir rapidement.  C’est le cas du photo-journalisme, de situations urbaines, du sport, de la photo animalière voire même du paysage.  Il m’arrive souvent de peaufiner mes réglages, de réfléchir à leur configuration.  J’ai mes réflexes.  Mais s’il y a un réflexe qu’on doit affiner avant tout, c’est celui de déclencher au bon moment.

Si les réglages ne sont pas au rendez-vous, vite basculez dans le mode «P» pour programme sur votre appareil photo.   Le mode Programme (P) est assez proche du mode auto à l’exception près que vous pouvez apporter quelques modifications. L’appareil photo règle automatiquement la vitesse et le diaphragme et vous laisse la possibilité de modifier, selon les modèles, le réglage de l’exposition, la balance des blancs, le type de lumière ou encore le collimateur AF.

L’appareil va bien réagir, va vous permettre de prendre votre photo et vous pourrez apporter toutes les nuances souhaitées plus tard dans votre chambre noire numérique.  Vous aurez une photo sous la main, aussi imparfaite soit-elle.   Voilà qui vaut mieux qu’une photo inexistante.

«Just shoot!»

Note personnelle:

La cause de l’itinérance me tient à coeur.  J’apprécie le travail réalisé par le Groupe L’itinéraire.  Je donne un coup de pouce à ma façon.  Je vous invite d’ailleurs à prendre connaissance du guide Géotourisme été 2010 que le magazine a publié et à l’intérieur duquel plusieurs de mes photos ont été reprises gracieusement (pages 12, 14 – 15, 48, 63, 73).

Merci de le partagez dans ce blog.  Enrichissez mon propos avec vos commentaires.  Avec vos mots, ce blog n’en deviendra que plus riche.

Publicités
Cet article, publié dans Sources d'inspiration, Techniques photo, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour «Déclenchez! Just shoot!»

  1. Ping : Faire de la belle photo voyage | Fairedelabellephoto.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s