«Moi mes souliers ont beaucoup voyagé… »

Virgin river

Photo (cliquable): Louis Lavoie

Je suis chanceux.  Beaucoup.  Le plaisir de mon voyage dans le Utah se poursuit…dans mon coeur, mon esprit et mes yeux.  Il est vrai que le traitement photo prolonge le plaisir.  Mais je dois dire que l’accueil réservé aux premières photos de mon voyage que j’ai affichées sur Flickr m’a beaucoup touché.

Les réactions de plusieurs  ont inspiré mon sujet de cette semaine.  À la vue de mes photos, plus d’un se sont exclamés: «Voilà une destination photo que je met dans ma liste.»  Super.  Bravo.  Le Utah est un coin de pays extraordinaire pour un voyage photo paysage.  Puisque le tout est frais à ma mémoire et d’autant plus que j’en étais à ma 3e virée en quatre ans, j’en profite donc pour y aller de certaines suggestions à l’égard du matériel nécessaire pour réussir votre virée.  Ces pistes pourraient vous servir tout autant pour votre prochain voyage aux Îles-de-la-Madeleine que dans le Utah.

Derrière les barreaux...

Photo (cliquable): Louis Lavoie

L’avion ou la voiture?  L’écrit ou le vidéo?

Une surprise pour vous cette semaine.  Vous avez le choix de prendre connaissance des infos que je souhaite partager avec vous de façon écrite…ou dans un vidéo sur YouTube.  Eh oui, j’expérimente la chose pour la 1ère fois.  Si vous trouvez le vidéo sympathique, n’hésitez pas à m’en faire part par un commentaire ou encore avec le «J’aime» (ou bientôt j’espère le +1 de Google).  Le vidéo est cliquable dans le bas de l’article.

La réponse à la 1ère question va influencer grandement nos choix.  Vous prenez votre voiture pour vous rendre à destination?  Vous aurez davantage de latitude dans le montant d’équipements photo que vous pourrez amener…euh…enfin, en principe 😉  Bien entendu, si votre équipement photo doit cohabiter avec 6 vélos, 3 glacières, 5 sacs de couchage et deux tentes….on comprendra les visées plus modestes. 🙂

Plus sérieusement, un déplacement en avion vers le Utah (ou ailleurs) impose de faire des choix dans notre équipement.  Les restrictions au niveau des bagages et de leurs poids – particulièrement au retour des États-Unis militent dans ce sens.  En prime, il faut tenir compte du fait qu’on voudra transporter à l’intérieur de la cabine notre équipement, ou une partie de celui-ci – d’où notre démarche pour restreindre notre choix d’équipement.

Anticiper pour mieux choisir nos lentilles

Au moment de nos préparatifs, il est nécessaire (et plaisant) d’anticiper le type de situation photo que nous pourrons rencontrer à notre destination.  Si je me dirige vers l’Île d’Anticosti, quelles sont les situations que je vais rencontrer?  Et du côté du Utah?  En Italie? Si dans le 1er cas (Anticosti), on pourra s’attendre à de la photo de paysage et animalière (macro aussi pour les passionnés), dans le cas du Utah, la photo paysage primera d’abord et avant tout – peu d’animalier, en tous les cas pas pour la peine.  Pour un voyage en Italie, on aura un mélange de photo paysage, urbaine et de «street photography».

Il faut donc anticiper et choisir en conséquence.  Faire des choix signifie éliminer des options même si la loi de Murphy fera en sorte qu’à une occasion dans le voyage, vous auriez eu besoin d’un équipement spécifique.  Faire des choix repose également sur la règle du 90%.  Quelles sont les photos que vous ferez à 90% ?  Paysage?  Animalier?  Macro?  «Photo de rue»?  Votre choix commence à se faire.

Et dans le cas du Utah?

Dans le Utah, la photo paysage règne en roi.  Mais attention: photo paysage ne se résume pas uniquement à des lentilles grand angle.  Dans le cas de mon voyage, mon choix a porté sur trois lentilles (Canon): ma 17-55mm (F2.8), ma lentille «bread and butter», mon grand angle 10-22mm (F3.5-4.5) et ma 100-400mm (F4-5.6).  Exit mes autres lentilles dont par exemple ma sportive 70-200mm (F2.8) trop lourde et avec une grande ouverture qui n’est pas nécessaire.

Repos - Solitary

Photo (cliquable): Louis Lavoie

Le choix de ma 100-400mm vous fait peut-être sourciller.  Par expérience, je sais que celle-ci a un rôle à jouer dans la photo paysage, particulièrement à Bryce Canyon par exemple, car elle permet d’aller cerner des détails très intéressants dans le paysage.  Voir par exemple à la photo ci-contre prise au sortir de Zion National Park.  À l’occasion, elle aurait pu servir pour de l’animalier – ce qui a été le cas mais la motivation première n’allait pas dans ce sens.  Une lentille 70-200mm (F4) peut très bien jouer ce rôle de façon très agréable grâce à sa légèreté.

Plusieurs privilégient de plus en plus l’option d’une seule lentille qui couvre une grande plage, telle une 18-200mm par exemple.  L’option n’est pas bête car le fait de ne pas changer de lentille évite l’hypothèse de poussière sur le capteur.  Ce type de lentille repose sur un choix de compromis, compromis que certains feront et d’autres pas.

Et les filtres?  Nécessaire.  Vous avez un polarisant?  Excellent.  Un filtre de densité neutre?  Parfait.  Il est des nôtres.  Un filtre dégradé graduel?  Bon choix.  Allez hop, dans le sac photo!

Boîtier(s) et flash

Dans le cas de mon dernier voyage, j’ai voyagé avec deux boîtiers, soit mon Canon 7D de même qu’avec mon backup Canon 40D.  Pourquoi le 2e boîtier?  Si j’ai un pépin avec le 1er, ma virée photo se poursuit quand même.  Autre raison, il n’était pas désagréable d’installer déjà une lentille sur ce 2e boîtier pour réagir plus rapidement à certaines situations.

Je ne pouvais partir sans mon flash portatif.  J’ai choisi le moins lourd et encombrant, soit le Canon 430EX.  Je travaille souvent au flash, même dans le cas de la photo paysage – donc l’accessoire avait sa place habituelle dans mon kit.

On a tout?

Presque.  Mais il manque un équipement d’importance.  Votre trépied.  Essentiel pour la photo de nuit, HDR, macro (si jamais), les longues expositions, les photos avec votre longue focale.

Par contre, un trépied trop lourd que vous ne transporterez jamais avec vous ne vous sera d’aucune utilité.  J’ai eu le plaisir de découvrir quelques semaines avant mon départ un trépied vendu chez Henry’s qui reprend les mêmes caractéristiques que le réputé Gitzo traveler mais à un prix très abordable.  Jumelé avec ma tête Gitzo, ce trépied a été un charme.  Seul impératif: mettre un poids sous la tête de colonne pour ancrer davantage celui-ci – une mesure à prendre particulièrement lors de longue exposition.

Compléter votre sac photo avec les accessoires indispensables pour nettoyer votre équipement en cours de route.  Poire, chiffon, liquide nettoyant pour les lentilles.

Pour le reste, bien entendu, vous aurez suffisamment de carte mémoire de même qu’une option de backup pour vos photos en cours de route, qu’il s’agisse d’un disque dur portable, de votre portable, de votre Ipad ou une autre tablette numérique.

Le "Watchman"

Photo (cliquable): Louis Lavoie

La gaffe

Mes bagages sont donc prêts, mon sac photo également.  Tout y est.  Ou presque.  Pour un photographe qui aime faire de longue exposition, devinez ce que j’ai oublié à la maison?  Bien sûr – mon déclencheur souple.  Adieu mode «bulb» – j’ai été pris dans le carcan du 30 secondes pour l’ensemble du voyage.  Grrrrrr!  Par contre, je ne pense pas m’en être trop mal sorti. 😉

(Note: les magasins photo ne pullulent pas dans l’arrière-pays du Utah…ni à Anticosti d’ailleurs.)

Est-ce que cet article vous a été utile?  Vous donne-t-il le goût de partir pour une virée photo?  N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou questions.  Merci du partage.

Publicités
Cet article, publié dans Conseils et découvertes sur l'équipement, Trucs et astuces en vidéo, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour «Moi mes souliers ont beaucoup voyagé… »

  1. Je vois que cet article date de plus d’un an et ne sais si ce blog est encore suivi ??? … Mais je souhaite remercier Monsieur Louis Lavoie pour son site qui est très intéressant. Je débute en photo reflex et j’ai déjà beaucoup apprit grâce à cette page …

    • Je vous rassure (et vous remercie en même temps). Le blogue est-il suivi? Quelle évolution depuis l’époque de cet article. Pas loin de 1 000 lecteurs par semaine. Souvent plus de la moitié sont en sol européen. 90 articles parus depuis la création du blogue. Grâce à des passionnés comme vous, ce blogue poursuit sa route. Merci 🙂

  2. Ping : Faire de la belle photo voyage | Fairedelabellephoto.com

  3. Martin St-Jacques dit :

    Bravo!

    Tu as l’âme d’un pédagogue!
    Belle initiative ce petit vidéo.

  4. Denis Caron dit :

    Bon matin Louis,

    Très bel article. J’apprécie beaucoup le vidéo. C’est sûrement ce que je prévilégie comme moyen d’apprendre et de te suivre.

    Continue cela donne le goût d’en apprendre encore plus. Comme tu le sais je ne connais pas encore le vocabulaire de la photographie, mais en voyant sur le video les objets et photos que tu présente cela m’aide beaucoup.

    Salut et bonne journée

    Denis

  5. André Sénécal (asen194) dit :

    Bonjour M. Lavoie !

    Si une image vaut 1000 mots, alors que vaut un vidéo ?
    J’adore l’idée du vidéo associé à vos textes que l’on retrouve sur votre blog.
    À mon avis, la combinaison des deux nous offre un contenu beaucoup plus riche
    et je vous encourage à poursuivre ainsi. Vous avez trouvé une formule gagnante !

    Merci pour la qualité et à bientôt !

    André Sénécal (Asen194)

    • Comme mot d’encouragement André, c’est vraiment la totale. L’aventure d’un blogue se fait souvent en solitaire mais lorsqu’on reçoit autant de bons mots, c’est une marque d’appréciation tellement précieuse qu’on la range bien soigneusement à l’intérieur de soi…et on a juste hâte de plonger dans un prochain sujet. 🙂

  6. Salut Louis!

    C’est une très belle initiative de véhiculer de l’information par la voie de la vidéo. On t’y sent très à l’aise, ce n’est surement pas la première fois que tu en fais!

    Le contenu est très pertinent et intéressant, on sent que tu as bien préparé ta prestation.

    En voyant les images, tu nous donnes vraiment le goût d’y aller.

    Pour ma part, j’aimerais bien y faire des autos portraits insolites avec comme fond ces splendides paysages.

    Du travail de Pro!

    Merci de partager avec nous.

    François

  7. Fern. Larochelle dit :

    Bonjour Louis,

    merci pour cette présentation ainsi que votre vécu sur vos voyages,
    je crois que ça va en aider plusieurs et mieux les aider dans leur choix
    d’équipement pour ce type de voyages,

    un jour j’irai moi aussi, 🙂

    et encore une fois de très jolies photographies,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s