«Je fais simplement des images» – Pierre Beteille

Matin difficile

«Matins difficiles» Photo: Pierre Beteille

Ma série « Coups de coeur » vise à vous faire découvrir de belles photos de photographes que j’affectionne et que j’ai découvert dans ma pratique.

Ce coup de coeur s’adresse à ceux et celles qui aiment déguster.  Prendre leur temps.  Ceux qui affectionnent par exemple les romans d’Amélie Nothomb ou Henning Mankell, qui lisent chaque roman à sa sortie avidement et attendent avec impatience la parution du prochain.  Autre exemple, ceux qui ont vu les trois films du Seigneur des anneaux, piaffant d’impatience dès la fin du visionnement de l’un jusqu’au lancement de l’autre.  Les photos de Pierre Beteille sont dans cette catégorie.  Des images marquantes, un scénario renversant pour chacune, une réalisation impeccable.  Mais ces photos sont espaaaaaaaaaaacées dans le temps ce qui fait qu’on attend impatiemment une prochaine parution.  Et à juste titre! «Je fais simplement des images» affirme-t-il.  Soit, mais quelles images!

Book #7 : Quotations from Chairman Mao Zedong (The Little Red Book) / Citations du Président Mao Zedong (Le petit livre rouge)

«Citations du Président Mao Zedong (Le petit livre rouge)» Photo: Pierre Beteille

J’aime Flickr.  Endroit de découvertes, endroit d’échanges, endroit de générosité.  J’aime avoir la liberté d’explorer des styles, des réalisations.  J’aime les échanges techniques dans certains forums et j’apprécie particulièrement le partage d’informations.

Puis, au hasard des clics, des recommandations, des «oh! ah!», j’ai eu la chance de faire la découverte d’oeuvres remarquables,  celles de Pierre Beteille grâce à une recommandation de PaulePhoto.  Sur son site Web personnel, Pierre Beteille se définit comme quelqu’un spécialisé dans la retouche et la manipulation d’images.  «Je ne suis pas un photographe, ni un artiste,  je fais simplement des images… Je prends des photos très moyennes, voire mauvaises que j’essaie d’améliorer grace à Photoshop…» écrit-il dans son profil sur Flickr où l’on apprend qu’il réside dans la région de Toulouse.

Que dire des photos de Pierre Beteille?  Pour ceux qui suivent le photographe, l’arrivée d’une nouvelle photo a l’effet d’un nouveau «Nothomb», toutes proportions gardées – on se comprend.  Lorsqu’on prend connaissance de la nouvelle photo, on y plonge comme dans un roman qu’on attend depuis longtemps.  On tourne les pages délicatement ou avidement mais on s’assure de parcourir chaque ligne, chaque chapitre surtout.  Les photos de Beteille méritent autant d’attention puisque le photographe s’est appliqué à réfléchir à chaque détail de sa photo.  On saisit bien le travail préparatoire.  Chacune d’entre elles exprime un concept ou une histoire.  Notre regard s’attarde aux accessoires, à l’attitude du personnage, on rit, on réfléchit, on est surpris.   Les qualificatifs fusent: «Malade!»  «Disjoncté!»  «Complètement sauté!» deviennent autant de compliments.  Ne cherchez pas d’instant décisif ni de moment capté.  Le photographe conçoit une mise en scène, cherche à conceptualiser son message, aménage l’environnement approprié.  À l’ère des photos saisies à tout venant et diffusées aussi rapidement, un travail méthodique comme celui de Pierre Beteille est aux antipodes.  Le rythme de parution est dans la même foulée.  Patience.  Patience.  Patience.  Comme un roman qu’on attend.  Ce dernier est à s’écrire.  Il faut patienter.

BOOK #4 -  La Peste /  The Plague

«La peste» Photo: Pierre Beteille

La série de photos «Livres» sur la galerie Flickr de l’artiste illustre le plus tout cet extraordinaire travail de conception et de réalisation.  Il faut voir le décor et la mise en scène créés par Pierre Beteille pour chacun des ouvrages retenus.  Qu’il s’agit du Livre rouge de Mao (ci-haut), la Bible, La Peste de Camus (à droite) et les autres publications, le photographe (j’allais écrire l’auteur) crée un univers à la fois hyper-réaliste et surréaliste.  Les subtilités abondent.  La réalisation graphique est im-pec-ca-ble.  Sous des aspects humoristiques, le propos peut être sarcastique, critique, dérisoire mais verse rarement dans la facilité, ni le 1er degré.  Même dans une photo comme «En attendant les vacances », en apparence sans prétention, un ou deux accessoires permet de faire un clin d’oeil à une certaine obsession délirante du personnage principal.  Un simple objet du quotidien devient son passeport vers une plage imaginaire.  L’attitude exagérée du personnage fait le reste.

Waiting for Holidays #3 / En attendant les vacances #3

Photo: Pierre Beteille

Le travail Photoshop est certes important dans les photos de Pierre Beteille mais ce travail ne doit pas nous faire oublier l’essentiel, soit tout le travail de conception et de scénarisation apriori de l’auteur.  Un rappel que la photo n’est pas le simple résultat d’éléments technologiques (boîtier, carte mémoire, logiciel, flash) mais d’abord et avant, celui d’une intention.  Et celles de Pierre Beteille sont remarquablement bien campées et réalisées.  Chapeau Pierre Beteille!

Merci de me lire.  Enrichissez mon propos avec vos commentaires.  Avec vos mots, ce blogue n’en deviendra que plus riche.


Publicités
Cet article, publié dans Mes coups de coeur, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour «Je fais simplement des images» – Pierre Beteille

  1. Je n’ai jamais eu droit à un article aussi élogieux et fourni sur mes images!!!
    Merci mille fois!!!
    Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s