Connaitre, voir et capter pour faire de la bonne photo d’événements

e-180_web-4857«Tu es bon en photos. J’ai vu tes photos, wow! Pourrais-tu faire des photos de notre événement?» Un jour ou l’autre, vous aurez la surprise d’entendre cette demande. Vous serez flatté. Photographier un événement n’est pas inintéressant. Différent sans doute de la photographie que vous pratiquez habituellement. Puis, les questions vont surgir. Votre équipement sera-t-il à la hauteur? Sur quoi votre regard doit-il se concentrer? Quelles seront les attentes? L’angoisse vous étreint tout à coup et vous regretter d’avoir accepté. Rassurez-vous, trucs et conseils pour que vous soyez à la hauteur.

e-180_web-4857

Connaître, voir, capter

Faire de la photos d’événement est un défi de taille. Sûrement parmi les plus exigeants dans le domaine de la photo. Un événement est éphémère. Les moments magiques peuvent être brefs. Photographier un mariage par exemple s’apparente à marcher sur un fil de fer à une bonne hauteur. Le moindre faux pas ne pardonne pas. Une seconde d’inattention n’est pas une option. Un raté de notre équipement peut être désastreux. Les émotions lors d’un événement sont nombreuses mais certaines sont plus importantes que d’autres et ne peuvent être négligées. Certains moments sont cruciaux. Voilà pourquoi la photo d’événement suscite une dose d’adrénaline qu’on ne retrouve pas dans d’autres pratiques photo, y compris la photo de rue.

J’ai eu le plaisir de photographier certains événements au cours des dernières semaines. Je vous propose quelques points de repère et conseils afin que vous puissiez tirer votre épingle du jeu dans ces circonstances et produire des photos qui seront à la hauteur des attentes de vos clients. Tout pivote autour de la connaissance, de la vision et de la réaction. Connaître, voir, capter. Tout est là.

Connaître

Pour réussir nos photos d’un événement, un certain montant de connaissances importe. Lesquelles? Tout d’abord, une bonne connaissance et maîtrise de notre équipement. Qu’il s’agisse de votre boîtier ou appareil compact, de votre flash, d’autres accessoires, il importe que vous soyez en plein contrôle de votre équipement. Que vous soyez en mesure de réagir avec celui-ci en toutes situations. Un événement n’est pas le moment propice pour apprendre ou encore manipuler un équipement pour la 1ère fois. Puisque la lumière n’est pas toujours la meilleure, savoir comment manipuler ce dernier dans le pénombre n’est pas un luxe. Si vous croyez que j’exagère lorsque je vous suggère de savoir manipuler votre équipement les yeux fermés, détrompez-vous. Parfois, la lumière d’un événement est telle que vous avez le sentiment que vos yeux sont fermés.

e-180_web-4799On ne peut connaître tous les lieux où on est appelé à travailler. Par contre, on peut anticiper. Rêver au mieux, prévoir le pire. Assez souvent, les deux sont présents lors d’un même événement. Les lieux sont souvent très intéressants, comme ce fut le cas pour le lancement de la plateforme sociale E-180 auquel j’ai participé. Les lieux pour cet événement avaient beaucoup de cachet et avaient été habilement décorés par les organisateurs de l’événement. Le pire? La lumière. L’absence de celle-ci. Les événements privilégient souvent une lumière feutrée pour créer une ambiance plus intime. Les convives et invités apprécient. Les photographes…moins. D’où l’importance de maîtriser nos flashs et d’avoir certains accessoires pour la circonstance. Parfois, les lieux sont également exigus. Difficile de manoeuvrer, de bouger, d’avoir du recul. Il faut prévoir les lentilles en conséquence, privilégier la polyvalence et les ouvertures lumineuses.

Connaître aussi notre client. Quelle est l’organisation, l’entreprise, derrière l’événement? Quelle est sa mission? Ses valeurs? Il faut prendre le temps de discuter avec le client avant l’événement pour bien saisir le type de photos recherchées. Que devons-nous capter? Quels moments clefs? Quelle ambiance? Que veut-on exprimer? Quel est le scénario de l’événement? À quoi les photos serviront-elles? Diffusion sur le Web? Publication corporative imprimée? Votre traitement photo sera en conséquence.

e-180_web-4817À titre d’exemple, j’ai eu le plaisir – comme je l’indiquais – de photographier le lancement de la plateforme sociale E-180. Cette plateforme est présidée par la remarquable Christine Renaud bien supportée par Alexandre Spaeth, directeur technologique et par la très sympathique Mélanie Mercuri, animatrice de la communauté. E-180 croit à grande vitesse, car elle permet à des personnes d’apprendre en rencontrant quelqu’un aux intérêts similaires. Intéressé à voyager au Japon par exemple? E-180 peut vous mettre en contact avec quelqu’un qui a déjà vécu l’expérience et est prêt à partager celle-ci avec vous. Vous partagez un café, vous échangez et vous repartez plus riche d’informations et de connaissances. Avant de faire les photos pour le lancement de la plateforme, j’ai pris les renseignements pour connaître l’organisation. D’ailleurs je mis intéressait depuis son lancement bêta. Grâce aux précieuses informations de Mélanie Mercuri avant le début de la soirée, mes instructions étaient précises et je savais le ton recherché pour les photos et leur utilisation éventuelle. J’étais prêt à passer à l’action.

e-180_web-4863Voir

Dans le cas de l’événement de E-180, le ton a donner aux photos était relativement évident. Puisqu’il s’agit d’une plateforme sociale, il fallait capter la complicité, l’échange. Les invités avaient un profil jeune, dynamique, allumé.

Mon défi était donc de capter de capter des moments privilégiés de complicité entre les convives. Il fallait être suffisamment effacé pour se faire oublier. Il fallait aussi que les lieux branchés soient présents dans les photos pour qu’on saisisse la teneur de l’événement. D’où l’importance que j’accorde habituellement d’arriver à l’avance et de faire mon repérage. Puisque j’avais identifié certains fonds de scène plus intéressants que d’autres, je me suis appliqué à cadrer mes photos en m’assurant d’accorder l’importance requise aux lieux.

e-180_web-4837

Capter

Pour le boulot, j’avais mes deux boîtiers, l’un équipé d’une lentille standard (17-55mm F2,8) et pour l’autre une longue focale (70-200mm F2,8). Puisque l’éclairage n’était pas le meilleur, j’ai choisi d’augmenter mes ISO jusqu’à 1 600 et de travailler avec flashs portatifs et diffuseurs. Dans le cas de mes flashs, j’ai laissé l’appareil opérer la plupart du temps en mode TTL et déterminer lui-même le montant de flash requis. Parfois, j’ai même opéré sans flash, misant sur la vitesse ISO élevée pour figer le moment. J’aime bien la lumière plus chaude qu’on obtient dans ces circonstances.

e-180_web-4853Deux boîtiers aussi pour parer au pire. Ce n’est pas le moment, lorsqu’on fait un contrat, que notre équipement nous trahisse ou du moins que nous n’ayons pas de solution de rechange. L’appareil compact peut aussi agir en réserve.

Pour le reste, il s’agit d’être à l’affût des photos que vous souhaitez faire. Il faut avoir une idée à l’esprit. À la limite, il faut scénariser et être prêt à capter au moment où les moments recherchés surviennent. Selon les circonstances, on peut même – sans se faire intrusif – guider gentiment les convives qui souvent accepteront de jouer le jeu. Rappelons-nous que nous avons un produit à livrer et qu’on ne peut se permettre de terminer la soirée sans avoir obtenu ce que le client espérait. La tâche du photographe en pareilles circonstances est toujours délicate entre savoir s’effacer et prendre sa juste place. Un bon jugement et des habiletés relationnelles sont nécessaires. N’oubliez pas non plus que même si tous les convives s’amusent – et c’est tant mieux, vous êtes au boulot.

Suite à la soirée, je m’applique à faire parvenir rapidement les photos au client. Dans le cas du lancement de la plateforme E-180, ma cliente était prête à attendre quelques jours pour celles-ci mais je me suis appliqué à lui faire parvenir dès le lendemain. Avec l’omniprésence des médias sociaux et d’autant plus que E-180 fait son nid au milieu de ceux-ci, il m’apparaissait important que les photos puissent être utiles à ma cliente dans les meilleures délais. Mon empressement a été bien apprécié par celle-ci et les photos ont été largement diffusés sur le compte Facebook de la plateforme sur réception. J’ai attendu quelques jours avant de demander une rétroaction à ma cliente sur mon travail, les photos, mon attitude au cours de la soirée. Cette rétroaction est précieuse pour moi, me permettant par le fait même de m’améliorer le cas échéant ou à tout le moins de connaître l’appréciation générale de mon boulot par mes clients.

La communauté E-180 devient de plus en plus importante. Qui sait, peut-être est-elle déjà présente tout près de vous? Une communauté à découvrir si le goût de la connaissance vous habite, autant pour partager que pour recevoir.

Nous faisons relâche jusqu’au 7 janvier prochain. J’en profite donc pour vous souhaiter un très bon temps des Fêtes. De beau moments en famille, en amis, avec vos proches. Bonne photo!

Les aubaines

Difficile de passer sous silence certaines aubaines exceptionnelles à quelques jours de cette fin d’année.

Offre de Noel

Publicités
Cet article, publié dans Thèmes photo, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Connaitre, voir et capter pour faire de la bonne photo d’événements

  1. Merci Louis pour ta générosité. J’attends toujours tes articles avec impatience.
    Bonnes réjouissances.

  2. Guy mayer dit :

    Bravo
    Mais quel excellent photo reportage cher Louis
    Guy

  3. Dominique-André Brichaux dit :

    Article très intéressant où je me suis posé ces questions. Je me suis d’ailleurs dit que dans le cas d’un mariage par exemple, je refuserais. C’est tout de même une fameuse responsabilité ! … Donc oui, je me retrouve pleinement. Vous répondez pleinement à mes questions, merci à vous !

    Je vous souhaite, Monsieur Louis, de très bonnes Fêtes de fin d’année !
    Un très Joyeux Noël pour vous et votre famille et plein de succès pour 2013 … surtout et par dessus tout, une bonne santé !

    Amicalement,
    Dominique-André Brichaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s