L’heure dorée…

Bryce Canyon

Photo (cliquable): Louis Lavoie

Avec l’arrivée de plus en plus éminente du printemps, les journées allongent.  Les heures d’ensoleillement deviennent plus grandes.  Pour les photographes amateurs, il devient plus facile de profiter de l’heure dorée («golden hour»), particulièrement celle en fin de journée.

L’heure dorée est un moment privilégié au cours de la journée où le soleil est à proximité de l’horizon.  L’éclairage est intéressant puisque la lumière est plus diffuse, moins directe.

Quelle est la différence entre la lumière du jour et celle de l’heure dorée?  Lisez la suite.

Photo: Louis Lavoie

Les photos du haut et de droite ont été prises au Bryce Canyon dans le Utah mais à deux moments très distincts.  Celle de droite a été prise au début de l’après-midi à mon arrivée au Bryce Canyon.  Puisque je comptais y passer deux jours, j’ai d’abord fait du repérage à mon arrivée en empruntant le sentier qui fait le contour de l’amphithéâtre.  À l’heure du jour où j’ai prise celle-ci, on constate que l’éclairage du soleil rend tous les éléments passablement à plat.  Aucune ombre pour donner du relief.  Même au chapitre des couleurs, il m’a fallu faire passablement de retouches logicielles pour parvenir à donner un peu d’éclats à la photo.  Au premier plan, le bois de l’arbuste a été assombri dans Lightroom lui donner un peu de présence, sinon il n’était qu’une forme blanchâtre.  Chanceux que le ciel aille passablement de personnalité – voilà qui sauve un peu cette photo.

Photo: Louis Lavoie

Le lendemain matin j’étais tôt aux abords de l’amphithéâtre.  Tôt au point d’être présent avant le lever du soleil, à l’instar d’une trentaine de photographes.  Le soleil s’est levé tranquillement et le spectacle est devenu peu à peu grandiose.  L’amphithéâtre de Bryce Canyon, grâce aux ombres, grâce à la lumière moins drue, avait plus de relief.  Les couleurs sont chaudes.  Quelle différence avec la veille.

Phénomène rigolo, de la trentaine de photographes que nous étions, seul un autre photographe et moi sommes restés sur les lieux après le lever du soleil.  Et pourtant, l’heure dorée ne venait que de commencer.  Nous avions encore un beau 45 minutes de belle lumière pour faire de la photo, d’où les photos avec plus de détails, dont celle au haut de l’article et cette autre au bas.  Vrai qu’il faut être habillé au chaud à Bryce Canyon, compte tenu de son élévation (2 400 à 2 700 mètres).

Bryce Canyon

Photo (cliquable): Louis Lavoie

L’heure dorée survient au lever du soleil de même qu’en fin de journée. Malgré son appellation, l’heure dorée peut être plus courte ou plus longue qu’une heure. Plus on est proche de l’équateur, l’heure portera bien son nom. Par contre, si vous êtes dans des régions plus septentrionales, l’heure dorée peut durer plus longtemps. Par le passé, lors d’un voyage en Mongolie pendant la période estivale, j’observais que l’heure dorée s’amorçait vers 20 h 30 alors que le soleil se couchait vers 22 h 30 – 23 h.

L’heure magique qui se prolonge, que demander de mieux!

Enrichissez mon propos avec vos commentaires.  Avec vos mots, ce blogue n’en deviendra que plus riche.

Publicités
Cet article, publié dans Techniques photo, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’heure dorée…

  1. Christian dit :

    Bonjour et merci pour ces explications !

    J’ai une question un peu idiote sans doute mais je tente quand même :

    Question : En haute montagne, l’heure dorée se calcule-t-elle du sunset au sunrise ou du lever effectif du soleil derrière les montagnes ? Chez nous il y a bien 1heure et demie de différence :)…

    • La question n’est pas idiote. Souvent en montagne, le soleil a atteint une certaine intensité lorsqu’il se pointe au haut des montagnes et fait son apparition. L’heure dorée est donc plus courte tout comme au coucher. Je me suis souvent fait prendre à ne pas calculer que l’heure dorée serait plus courte à la tombée du jour en montagne, la course du soleil étant masqué par une montagne. L’heure dorée s’amorce à l’apparition du soleil au dessus de la montagne et au moment qu’il commence à décliner à la fin de la journée. Son déclin sera plus rapide que si nous étions au niveau de la mer.

      Ceci étant, certains pays nordiques montagneux ont des heures dorées qui n’en finissent plus. Je pense à la Mongolie en été par exemple où le soleil se couche ers 23h. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s