La calibration de nos lentilles

Vous revenez d’une virée photo ou venez de conclure une session de portrait.  Vous examinez vos photos à votre écran d’ordinateur et constatez que la mise au point n’est pas celle que vous espériez, particulièrement là où vous aviez fait celle-ci.  Pourquoi?!  Un flou de bougé?  Pourtant, vous avez travaillé au trépied.  Un patinage de votre lentille?  Peut-être que votre réduction de vibration était activée alors que votre appareil était sur votre trépied.  Mais si les conditions ci-haut ne prévalent pas, pourquoi ce manque de précision?  Et si votre boîtier n’était pas bien calibré pour votre lentille?  Pour vos lentilles?  Ciel, la chose est effectivement possible.  Heureusement, ça se corrige. 🙂

JudithLa calibration de nos lentilles…essentielle!

La précision importe.  Particulièrement pour certaines catégories photo.  En macro par exemple ou encore en animalier.  La précision importe beaucoup – certainement davantage que pour la photo paysage.  Lorsqu’on fait du portrait, on peut chercher à obtenir un léger flou («soft focus») sur notre sujet.  Toutefois, on s’assure habituellement de faire une mise au point très précise dans l’oeil de notre modèle – comme dans la photo ci-haut.  Dans notre traitement numérique, on peaufine par la suite la netteté dans les yeux.  Des yeux précis et nets retiendront l’attention des lecteurs de la photo davantage que des yeux qui apparaissent flous.

Il peut être frustrant lorsque votre appareil vous trahit fréquemment dans cette mise au point.  Ç’a été mon cas récemment alors qu’une collègue photographe m’a prêté son boîtier (de très haute qualité) et une lentille pour que je puisse faire un portrait d’elle pour des besoins professionnels.   J’ai réalisé plusieurs photos d’elle – dans divers lieux d’ailleurs  – en m’assurant constamment de faire la mise au point dans l’un de ses yeux.  Or il s’avère qu’à l’examen à son ordinateur, la mise au point n’était pas à la hauteur dans les photos prises.  Je pouvais avoir eu un flou de bougé dans quelques photos certes – mais dans la majorité de celles-ci?  Misère. 😦

Or il s’est avéré que ma collègue avait procédé à la calibration de son boîtier pour ses lentilles…sauf celle que nous avions utilisée cette journée-là.   Cette expérience m’a amené, à mon tour, à faire la vérification pour mes lentilles grâce à l’accessoire, Spyder LensCal Autofocus Calibration Aid conçu par Datacolor, la même compagnie qui se spécialise dans la calibration des écrans d’ordinateur.  Et j’ai constaté – moi aussi – que plusieurs de mes lentilles nécessitaient un micro-ajustement sur mon boîtier.  À vous de vérifier si votre boîtier vous permet d’apporter ces micro-ajustements.  Si c’est le cas, n’hésitez pas à le faire.  C’est sans risque et pas très complexe à faire.

Un autre outil peut également vous être utile afin de dépister certains manquements au niveau de la mise au point par votre appareil.  Vous pouvez vous imprimer cette image.  En utilisant vos collimateurs pour la mise au point, vous pouvez tester celle-ci dans les extrémités de vos lentilles.  Dans mon cas, j’ai constaté que mon point de focus dans le coin supérieur gauche est légèrement déficient avec ma 17-55mm par exemple.  La moins bonne nouvelle est le fait que notre appareil ne nous permet pas des micro-ajustements dans ces zones.  Pour corriger le tir, il faudrait alors que j’envoie le tout au manufacturier en lui envoyant des photos à l’appui et lui demandant de corriger spécifiquement la zone en question.

Voici un vidéo pour vous présenter l’accessoire de Datacolor de même que quelques consignes pour procéder.  Bon visionnement.  N’hésitez pas à commenter ou encore partager vos expériences.  Votre apport est précieux pour ce blogue. 

Aubaines et nouveautés

Comme à l’habitude, voici quelques découvertes pour des aubaines et des nouveautés dans le domaine de la photo.

Tous les rabais sur Adobe France: Tous les rabais Adobe pour l’Amérique du Nord:

Adobe_Offres spéciales_125x125

Adobe

(En privilégiant nos suggestions de lien, vous apportez votre appui au financement de ce blogue. Je vous en suis très reconnaissant.)

Publicités
Cet article, publié dans Conseils et découvertes sur l'équipement, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La calibration de nos lentilles

  1. Excellent article Louis! J’ai vu de nettes améliorations dans mes photos depuis que j’ai fait cet exercice qui a pris moins d’une heure pour toutes mes lentilles. Comme mentionné, ma Nikon D800, qui me paraissait sauvage au début (résultats médiocres au niveau du foyer), a maintenant été apprivoisée. Je dirais même que ceux qui ont lu, comme moi, tous les articles au sujet de la D800 et ses ‘problèmes’ devraient d’abord entreprendre ces ajustements avant de porter plainte auprès de la compagnie où ils ont acheté l’appareil. Quand il s’agit d’un équipement de si haute gamme, la sensibilité est telle que les lentilles doivent absolument être bien calibrées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s