«Rentrer» dans son sujet pour faire de la belle photo

Chemin de croix« Si votre photo n’est pas bonne, c’est que vous n’étiez pas assez près.  » (Robert Capa).  Y’a pas de secret, y’a pas de magie.  Si vous êtes distant de votre sujet, nous allons sentir cette distance.  Si vous êtes gêné à l’égard de votre sujet, nous allons vivre votre malaise.  Si vous ne ressentez aucune émotion à l’égard de votre sujet, votre photo va nous laisser de glace.  C’est tout simple.  Pas étonnant que mes étudiants m’entendent souvent dire «rentre dedans, rentre dedans» lors de nos sorties sur le terrain.  Démonstrations et exemples.

Bon début de semaine à vous tous.  Une période passablement achalandée pour moi qui s’amorce avec le début de mes formations.  Beaucoup d’inscriptions pour mes cours, particulièrement un nouveau portant sur la connaissance et la maîtrise de nos appareils photo, qu’il s’agisse d’un boîtier, d’un hybride ou d’un compact.  Fort à parier que mes étudiants ont fait l’achat d’un équipement avant ou pendant la période des Fêtes ou encore un voyage s’annonce à l’horizon et les intéressés souhaitent bien connaître leur appareil photo pour cette circonstance.

«Rentrer» dans son sujet, voilà un élément d’importance pour réussir des photos avec du caractère.  Robert Capa ne pouvait mieux dire.  « Si votre photo n’est pas bonne, c’est que vous n’étiez pas assez près. » Ce photographe, créateur de l’agence Magnum, réalisa des photos de guerre à forte intensité.  Il souhaitait être le plus près de l’action.  «Il s’intéressait à l’éphémère de la vie, aux instants fragiles d’une existence » selon la rubrique de Wikipedia à son sujet.

flickr-0120Voici un exemple que j’ai vécu il y a quelques semaines.  Un cimetière suscite souvent des émotions chez-moi, comme pour vous aussi sans doute.  La lumière et l’atmosphère appelaient au recueillement.  Alors que je prenais quelques photos, j’ai remarqué la lente progression de la personne vers ces pierres tombales et la croix.  J’ai tout de suite aimé la symbolique et la situation photographique.  Inclure un personnage dans une photo donne une perspective et un élément de contexte plus fort à une photo.  J’ai cadré et déclenché mais comme je m’en doutais, le coup d’oeil dans mon viseur et à mon écran m’ont permis de constater combien j’étais trop éloigné de la scène pour obtenir un impact quelconque avec ma photo.  J’ai alors accéléré le pas jusqu’au point de tendre vers un pas de course.

Chemin de croixCoup de chance, la personne s’était immobilisée et avait adopté une attitude contemplative devant la scène.  Avec douceur, je me suis approché et ai capté une photo qui m’apparaît plus réussie que la première.  Le fait d’adopter une perspective qui nous l’impression d’être au-dessus de l’épaule de la personne nous fait entrer dans son intimité, dans son recueillement.  Notre réflexe est de voir ce qu’elle voit.  On emprunte son attitude et son regard.  Tout comme elle, j’ai le sentiment d’avoir vécu une minute de silence dans ce décor.

♫ Hit the road Jack...and don't you come back no more ♪Difficile d’être plus près dans ce portrait d’un chanteur de rue à New-York.  Ce dernier cherchait à gagner quelques dollars en chantant sur le trottoir à proximité du Musée Guggenheim.  Grâce à cette proximité du cadrage, l’émotion est palpable sur son visage.  On y perçoit la mélancolie, certaines souffrances, la douceur aussi.  J’entends encore sa voix puissante, juste mais fatiguée dans le froid glacial qui chantait «Hit the road Jack, and don’t you come back no more ♫». Mon cadrage a ses forces mais aussi ses faiblesses (le regard du chanteur se bute dans le cadre de gauche un peu trop – pas assez dégagement).  Par contre, l’admiration et les émotions que j’ai ressenti devant la détermination du chanteur «itinérant» m’apparaissent palpables.  Non?
3 Penny acreLorsque je fais de la photo de spectacles, j’aime bien m’intéresser à des détails inusités après avoir fait des photos un peu plus classiques d’entrée de jeu.  J’aime bien tenter d’identifier des éléments caractéristiques.  Dans ce cas-ci, mon regard a été attiré par les bottes d’un des musiciens du groupe country-folk que j’affectionne, Three Penny Acre.  Ces bottes étaient très typées, d’autant plus que le style de musique préconisé par le groupe  amènent les musiciens à battre la mesure avec le pied.  Mon attention était captivée par ces bottes.  J’ai donc cadré celles-ci de façon serrée.  J’aimais bien dans mon viseur comment la personnalité (si, si) de ces bottes était perceptible avec les plis et l’usure à certains endroits.  Lorsque j’ai fait parvenir quelques photos au groupe, (nous avions fait connaissance la veille à Moab, Utah), le musicien propriétaire des bottes a été très touché par la photo.  Il m’a fait savoir que ces bottes avaient appartenu à son grand-père et qu’il les portait maintenant avec beaucoup de fierté.

Attaboy Band - scène«Rentrer dans son sujet» n’est pas souhaitable uniquement pour des photos avec des personnages.  D’autres sujets gagnent également à ce qu’on s’approche de notre sujet le plus possible.  Plusieurs photographes le répètent: «Si vous croyez être assez prêt de votre sujet, faites encore trois pas.»  C’est dire combien nous avons une retenue, une gêne.  N’hésitez pas.  «Rentrez dedans.»  Surtout, n’hésitez pas à être sensible aux émotions suscitées chez vous par votre sujet.  Acceptez ces émotions et vivez-les au moment d’appuyer sur le déclencheur.  Vos photos n’en seront que plus fortes.  Vous serez peut-être d’accord avec le grand Ansel Adams: « »Seules les images fortement saisies ont la faculté de pénétrer profondément dans la mémoire, d’y rester, de devenir, en somme inoubliables.  C’est pour moi le seul critère d’une bonne photographie.« 

Merci encore une fois d’être à notre rendez-vous.  N’hésitez pas à commenter cet article.  Vos mots sont précieux.  N’oubliez pas que vous pouvez vous inscrire sur la liste d’envoi afin de ne manquer aucune parution de notre blogue.  Bonne semaine.

Publicités
Cet article, publié dans Techniques photo, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour «Rentrer» dans son sujet pour faire de la belle photo

  1. Gaston Quirion dit :

    Merveilleux conseil que je ne connaissais pas mais qui va m’être utile à partir de maintenant. Merci Louis.

  2. Je viens de « tomber » sur votre article et il tombe pile. Hier, je prenais des photos d’une caisse d’oranges et je n’étais pas satisfaite. Après un moment, je me suis rappellée cette phrase d’un prof de photo: « Rentre dans ton sujet », et voilà la photo que je voulais….en quelques instants!

  3. Sylvain Lavoie dit :

    Ces photos de musiciens, vêtements et détails de scène me touchent particulièrement, vu mon métier. Elles captent une atmosphère, un moment de magie. Pas facile de capter ainsi les muses. Bravo Louis! Encore une fois, c’est l’émotion qui est au rendez-vous.

  4. France Beaudoin dit :

    Je me suis achetée un reflex amateur à l’automne sans me douter du monde du beau et de l’émotion qui s’ouvrait à moi. J’ai découvert votre site en flânant sur le net, je lis vos articles avec plaisir le ton est agréable et vos photos sont vraiment magnifiques. J’aimerais apprendre de vous « Initiation à la photographie » je suis novice et n’ai pas suivi le premier cours est-ce problématique?
    J’enseigne au Cégep de Joliette en Informatique 🙂

    Note:

    Initiation à la photographie
    Prochaine date: 13 mars
    Lieu: Cégep à Repentigny
    En savoir plus & inscription <—– vérifier le lien hypertexte.

    • Allo France. Problématique ? Non. Suffit d’avoir une maîtrise correcte de son appareil. Le cours propose des exercices pratiques à mettre en application, tantôt en classe, tantôt comme devoirs. Si on est moins familier avec son appareil, on a le temps de pratiquer chez soi pour identifier les solutions. Au plaisir de t’accueillir. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s