Le contre-jour pour faire de la belle photo

Les amants.  The lovers.Le moment est magique.  Le jour se lève ou encore se termine.  Le soleil amorce son ascension ou encore est sur son déclin.  L’astre est au ras de l’horizon.  Le ciel, jusque là vide, voit des nuages apparaître et de teintes magnifiques prendre vie.  Tous les éléments sont là pour réussir des photos formidables.  Tous?  Presque.  Vite, sortez votre oeil photo.  Que nous manque-t-il? 

Bonjour début de semaine à vous tous et merci encore une fois d’être à notre rendez-vous hebdomadaire. Nos articles vous plaisent? N’oubliez pas que vous pouvez être informés de chacune de nos publications en vous abonnant à notre blogue. Vous recevrez par courrier électronique un avis de publication.  Intéressé?  Le bouton pour vous inscrire est au bas de notre menu de droite.

Les amants.  The lovers.

Le contre-jour est un outil formidable à avoir dans son sac photo.  Vrai que c’est un accessoire qui ne s’achète pas.  C’est plutôt une situation que vous pouvez avoir à l’esprit et qui fait partie de vos références photographiques pour bien l’exploiter en temps et lieu.  Comme la photo de nuit, la nuit américaine et tant d’autres situations, c’est un ensemble d’éléments – autant physiques qu’au chapitre de la lumière – qui vous permettent de produire des photos avec de l’intensité.

Qu’est-ce qu’un contre-jour?  C’est essentiellement une situation où notre sujet principal est illuminé de l’arrière par une source lumineuse.  Cette source lumineuse peut être ou ne pas être incluse dans notre cadrage.  Puisque notre sujet principal est illuminé de l’arrière, l’essentiel de ses détails restera plutôt invisible pour notre appareil photo.  Ce dernier captera davantage des masses et des formes que de fins détails comme ce serait le cas si notre sujet était éclairé d’une source lumineuse devant celui-ci.

Comme je l’indiquais dans mon introduction, le début ou la fin de la journée sont mes moments privilégiés pour obtenir des photos contre-jour pour la photo paysage.  Ce ne sont pas les seuls moments mais l’inclusion du soleil à l’horizon produit souvent un bel effet qui est très apprécié.  Toutefois, l’inclusion seule du soleil n’est pas garante d’une photo réussie.

Un clin d'oeil à Ansel AdamsLe contre-jour exige de notre part d’identifier des formes très distinctes et marquantes puisque ces dernières ressortiront davantage.  Lorsqu’on choisit de conserver la mesure d’exposition de notre appareil en mode «évaluatif» (ou multizone), les probabilités sont élevées que nous aurons alors un effet «d’ombres chinoises».  Les formes et non les détails de notre sujet seront mis en vedette.  Certains sujets se prêtent bien à cette approche comme vous avez pu constater dans les photos retenues jusqu’à maintenant.  Dans la photo ci-dessus, le soleil est tout juste à l’extérieur du cadrage mais son intensité est perceptible.

♫Terre de nos aïeux♪Lorsqu’on inclut le soleil ou la source lumineuse à l’intérieur de notre cadrage, différentes stratégies peuvent s’offrir à nous. Pour ma part, j’aime bien chercher à masquer légèrement le soleil derrière mon sujet.  Je me déplace un tout petit peu afin qu’on aille un aperçu du soleil.  J’atténue donc légèrement l’intensité de la source lumineuse pour que mon posemètre permette une exposition plus longue de la scène.  Qui plus est, j’aime bien travailler avec une petite ouverture, qu’il s’agisse de F14, F18 ou F22.  Ce faisant, cette petite ouverture créera un effet «étoilé» («starbust») avec votre source lumineuse.  C’est un effet qui est assez souvent recherché et apprécié.  Vous voulez connaître un petit secret?  Comptez le nombre de «rayons étoilés» et vous serez en mesure de connaître l’ouverture utilisée par le photographe.  Si, si!

Vue sur la merSelon l’importance que vous accordez à votre sujet, votre choix de mesure d’exposition donnera des résultats très différents.  Dans le cas ci-haut, j’ai choisi de recourir à la mesure d’exposition «évaluative» (multizones) soit celle qui tient en compte tous les secteurs de notre cadrage.  Notre posemètre fait un calcul qui produit une moyenne de durée d’exposition pour l’ensemble de notre cadrage.  Le résultat? Une légère sous-exposition du banc et de la neige compte tenu de la source lumineuse qui influence de façon importante notre posemètre.

Si vous voulez éviter un sous-exposition de votre sujet, optez pour une mesure d’exposition centrale ou encore la mesure spot directement sur votre sujet et celui-ci sera mieux exposé.  La durée d’exposition sera probablement si longue qu’il est probable que vos zones de lumière et votre source lumineuse sera surexposé de façon importante.  Le recours au format RAW plutôt que le JPEG est alors indiqué si vous souhaitez récupérer une partie de ces zones surexposées.

PercéeEn résumé, si vous souhaitez créer de beaux contre-jours:

  • identifiez un sujet avec des formes intéressantes;
  • choisissez un moment où une source lumineuse est présente à l’arrière de ce sujet;
  • veillez à inclure la source lumineuse dans votre cadrage ou légèrement à l’extérieur de celui-ci;
  • choisissez votre mesure d’exposition en fonction de l’effet que vous désirez.  Évaluative pour obtenir l’effet d’une ombre chinoise ou la mesure centrale ou spot si vous voulez avoir une exposition adéquate sur votre sujet ou sur une zone spécifique de votre photo.

N’hésitez pas à apporter vos commentaires.  Merci encore une fois pour votre présence et vos mots.

Publicités
Cet article, publié dans Techniques photo, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le contre-jour pour faire de la belle photo

  1. Michèle B. dit :

    Très intéressant, et merci pour toutes ces explications.
    Que pensez-vous des corrections d’exposition, de la mémorisation ou du bracketing en matière de contre-jour ?

    • Question très vaste. Avec le bracketing on peut réussir à pallier légèrement le contre-jour et obtenir un peu plus de détails dans nos zones sombres. Toutefois, on aura davantage de zones brûlées. Idem pour la mémorisation d’exposition sur des zones ne tenant pas compte de la source de lumière. Excellente stratégie pour minimiser le contre-jour. Merci pour votre commentaire et question.

  2. sylviefm1 dit :

    Encore une fois, un article très instructif. J’aime beaucoup les contrejours également. Mais je n’ai pas vraiment, jusqu’à présent, utilisé d’autres façons de mesurer la lumière que le mode multi-zones. Ce sera une bonne idée de m’y mettre.
    Merci et bonne journée Louis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s