Histoire d’une planche contact (III)

planche_contactLa tentation était trop grande.  Comment résister à une multitude de ballons de couleur dans un espace restreint.  Voici une autre histoire d’une planche contact. Vrai que les planches contact n’existent plus mais je vous en ai créé une pour vous aider à suivre l’histoire que je vais vous raconter. En fait, je vous invite à suivre mon parcours et mes réflexions dans mes prises de vue pour une situation attirante au 1er regard mais qui pose des défis de taille. Pourquoi me suis-je placé dans cet angle et avec cette perspective? Pourquoi ai-je raté aussi. Et au final, quelle est la photo que je préfère. Une planche contact raconte le cheminement d’un photographe tout autant que l’histoire qui se déroule et qu’on cherche à capter avec notre appareil. Prêt? Bienvenue derrière mon regard.

Bon début de semaine à vous tous et merci d’être encore une fois à notre rendez-vous.  Je constate combien plusieurs parmi vous ont apprécié par le passé des articles à l’intérieur desquels je réfléchis à voix haute.  Moi-même, je suis friand d’artistes qui partagent avec moi leurs bons coups et les moins réussis.  On apprend tout autant, voire davantage de ce qui n’a pas été concluant que par ce qui a été réussi.  L’échec – que dis-je – ce qui semble avoir été moins réussi que prévu – est une source d’apprentissage, du moins elle le deviendra.  Sur le coup, on pense trop à notre estime de soi, notre orgueil pour bien faire la part des choses.  Mais plus tard, on tire des observations et des conclusions qui nous seront bénéfiques.

google+-3509Une planche contact, c’est un peu (beaucoup) cela.  C’est un récit où on part avec une vision qui se transforme.  La partie de plaisir a débuté au détour d’une salle d’exercice où j’ai vu tous ces ballons colorés.  En prime, la lumière du matin levant était belle.  La répétition d’un objet n’est-elle pas en soi une belle opportunité photo?  Je me suis au boulot en me disant qu’il y avait de la matière pour mon blogue photo.  J’ai donc pris une 1ère photo rapidement.  Elle présente plusieurs défauts.  Le cadrage est correct, sans plus, mais il donne place à trop d’éléments distrayants: l’appareil d’exercice au fond de même que le ventilateur.  L’ensemble manque également de dynamisme.

google+-3514

Nouvel essai de cadrage pour tenter d’éliminer les objets distrayants à l’arrière. J’adopte une perspective légèrement plus élevée de même qu’un cadrage un peu plus «rentre d’dans». Rien de convaincant.  Les ballons ne constituent qu’un amas.  Malgré les couleurs, ils ne font qu’un «tout» sans grand dynamisme.  La couleur seule n’est pas gage d’une photo réussie.  La perspective qui laisse place à une profondeur de champ assez importante est peu intéressante.   Par mon expérience – je sais que même si on trouve un sujet très intéressant par sa multitude, il n’est pas facile de présenter le tout avec la même fascination qu’on le ressent.  Je sens que le défi sera plus important que je ne le croyais.

google+-3517

J’adopte une nouvelle stratégie et un regard autre.  Vivement la plongée.  J’espère être en mesure de faire ressortir des mouvements, des lignes créés par les ballons.  Je soulève mon fidèle G15 au-dessus de mes bras et favorise le plus grand angle (28mm) de l’objectif.  Je crois que je suis sur la bonne piste et qu’il y a un certain potentiel.  Reste à trouver le bon cadrage afin d’éliminer certains éléments qui distraient notre regard dont cet élément chauffant à la gauche.

google+-3525

Allons-y pour un cadrage vraiment «rentre-d’dans».  Correct mais encore peu convaincant. J’aime la demi-lune créée par les ballons bleus mais rien d’intéressant du côté droit du cadre. Le rayon de lumière qui traverse le cadre offre un beau potentiel éventuellement dans le traitement numérique. Mieux vaut prendre un peu de recul pour tenter de créer une nouvelle possibilité. Décidément, malgré le potentiel, difficile d’en arriver à un résultat qui me satisfait.

google+-

Voilà qui me convainc davantage.  J’aime toujours cette demi-lune avec le rayon de lumière.  La forme du côté droit est également intéressante.  Les deux formes partent des coins inférieurs du cadre, ce que j’affectionne souvent.  Dans mon traitement numérique, pour accentuer la couleur, j’ai rarement recours à la manipulation de la saturation pour augmenter les couleurs dans mes photos. J’obtiens un résultat plus prononcé en assombrissant celles-ci plutôt.  J’ai également assombri le plancher.   On commence à percevoir un collier de perles (rouge).  Bref, le tout prend forme.  Toutefois, une hypothèse me vient à l’esprit dans mon traitement numérique.

En éliminant les couleurs, nous en venons donc exclusivement aux formes, aux masses graphiques, aux ombres et à la lumière.  Le sujet devient moins explicite, plus intrigant.  Qu’est-ce?  L’image du collier de perles noires s’impose encore plus.  Le format carré est venu à ma rescousse pour isoler et donner un cadre plus pertinent sur mon sujet. Certains ballons ont disparu dans une masse sombre en haut à droite mais cette masse oriente le regard vers nos perles du centre.  La photo a été traitée avec Lightroom et son plugin PerfectEffect B&W de OnOne software.

Même si j’aime la photo en noir et blanc, ceux qui suivent mon cheminement au cours de la dernière année savent combien j’affectionne le flou de bougé.  Avec de telles couleurs et formes, comment ne pas se tourner vers des photos en mouvement pour créer des abstractions coloristes?  Allons-y pour ma recette habituelle: une seconde d’exposition, mouvements de balancier de l’appareil photo ou encore léger mouvement ascendant.  Moi, j’aime bien cet espace où je laisse de côté les règles photo pour m’éclater.  Je ne sais jamais nécessairement ce que ça va produire et ça donne souvent d’agréables surprises.  Le plus important est le plaisir que ça me procure de le faire et de découvrir les résultats après-coup.

En définitive, pas toujours simple de tirer le meilleur profit d’une situation qui semble très prometteuse et photogénique.  Je me méfie des situations photo qui semblent «aller de soi».  Il faut que j’essaie plusieurs angles, que je me déplace, que je doute, pour essayer d’identifier le meilleur cadrage et perspective.  Je profite pleinement de l’ère numérique et des possibilités essais/erreurs.  Mes «essais» sont quelques fois abondants.  Avec l’argentique – me connaissant – j’aurais sans doute fait quelque chose de conventionnel et de prudent.  Je ne sais si j’ai réussi à tirer le meilleur parti de cette situation mais je vous ai fait part de mon cheminement, au meilleur de ma sensibilité, de mon oeil photo et de mes connaissances.  Nul doute qu’un autre photographe aurait un autre regard et une autre approche au même sujet.  La créativité, c’est ça.

J’espère que cet article vous a plu.  N’hésitez pas à commenter.  Vos mots sont importants et votre point de vue également.  Merci encore une fois pour votre présence.  

Les nouveautés & aubaines

Des rabais fort intéressants tout comme des nouveautés. En commandant via nos hyperliens, vous soutenez ce blogue. Merci de votre appui.

Note: Depuis quelques semaines, B&H offre la livraison gratuite au Canada pour toute commande supérieure à 99$US.

Publicités
Cet article, publié dans Sources d'inspiration, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Histoire d’une planche contact (III)

  1. Sylvain Lavoie dit :

    Quelqu’un n’a-t-il pas dit que dans un voyage, c’est le chemin parcourru qui compte, plus que la destination … Merci pour ce partage Louis.

  2. Catherine Chantin dit :

    J’ai adoré suivre ton cheminement que tu nous as si généreusement offert.
    Une belle source d’inspiration et une belle façon d’apprendre !
    Merci +++

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s