Trucs et astuces pour une photo architecturale différente

Bientôt en partance pour un projet de voyage pendant vos vacances?  Bonne route, bons vents, bon vol.  Vous irez peut-être à un endroit où l’architecture vous inspirera quelques photos.  Est-ce que vous souhaitez tout simplement prendre quelques clichés de ces bâtiments pour vous rappeler leur existence ou encore aimeriez-vous faire des photos avec un esthétisme plus prononcé ou encore avec le potentiel d’une histoire à raconter? Si vous privilégiez la 2e option, voici quelques trucs et conseils pour vous inspirer dans vos prochaines photos de bâtiments.

Merci d’être à nouveau à ce rendez-vous inspiré par la période des vacances qui approche à grands pas pour plusieurs parmi vous.  Je m’empresse de partager quelques trucs et conseils à cette période-ci, juste avant votre départ.

Heureusement, nous n’avons pas tous la même destination vacances.  Ouf!  Certains vont privilégier les plages de sable, le plein-air, des circuits vélo ou trekking, ou encore mieux connaître leur chez-soi.  D’autres par contre vont se diriger vers des destinations plus urbaines.  Il est possible dans ce dernier cas que des bâtiments – connus ou non – attirent votre oeil photo pour des raisons que vous appréciez.  Voici donc quelques pistes à exploiter si vous avez le goût de produire des photos de qualité de ces bâtiments. On comprendra que l’article ne vise pas en particulier la photo architecturale qui est un domaine photo en soi mais plutôt la photo de bâtiment dans le contexte de la photo voyage, photo urbaine ou de la photo de rue et où le bâtiment occupe une place d’importance dans votre propos.

1) Choisir son heure

Il y a des moments dans une journée (ou une nuit!) qui donnent un contexte et une lumière propice à des photos différentes.  Je fais évidemment référence à l’heure bleue de même qu’à l’heure dorée.  Le dicton ne dit-il pas que la chance sourit à ceux et celles qui se lèvent tôt?  On pourrait ajouter aussi à ceux et celles qui se couchent tard.  Vous avez repéré un bâtiment que vous jugez intéressant durant le jour? Prenez une photo selon un angle et à l’endroit vous jugez le plus pertinent.  Puis, si l’horaire et l’itinéraire vous le permettent, revenez en soirée juste avant le coucher du soleil pour vous préparer ou encore bien avant le lever du jour.  L’heure bleue survient quand?  Entre 20 à 45 minutes après le coucher du soleil et entre 45 à 20 minutes avant le lever du soleil. Comment être certain de l’heure pour le lever ou le coucher du soleil en voyage?  Quel sera l’axe du soleil et de la lune à votre destination?  Plusieurs applications gratuites et payantes existent pour les appareils intelligents mais l’une des plus cotées est certes The Photographer’s Ephemeris. Et pour l’heure bleue, les réglages à privilégier sont habituellement ISO 100 jumelé à une ouverture de F5,6.  Habituellement une mesure d’exposition matricielle va vous donner une bonne référence pour la durée d’exposition.  Il est possible que votre durée d’exposition soit près d’une à deux secondes selon le moment. Trépied obligatoire.  Ceux qui travaillent en mode manuel voudront faire une lecture de l’exposition sur une portion lumineuse du bâtiment.  Il faut généralement éviter de faire la lecture de l’exposition sur des sources de lumière.  Votre photo serait alors sous-exposée.

2) Oser la longue exposition

Building in MontrealIl y a des bâtiments qui attirent notre oeil en raison de belles lignes pures ou une forme. Les nuages peuvent parfois détourner notre regard, retenir notre attention.  À ce moment là, et particulièrement lorsque le ciel est nuageux et que la lumière est moins présente, le moment est alors propice pour faire une longue exposition afin de «lisser» le ciel. Votre trépied est nécessaire.  Il faut voir – et généralement vous le verrez assez vite – si les règles de sécurité vous permettent d’installer votre trépied aux abords du bâtiment. Dans certaines villes américaines, dont New-York, ce n’est pas toujours évident de pouvoir déployer son trépied à certains endroits à moins d’être sur une portion «publique» de l’espace.  Si les nuages se déplacent à assez bonne vitesse, une exposition de quelques secondes vous donnera déjà des résultats intéressants.  Si vous avez à la main un filtre de densité neutre, bravo.  À d’autres moments, la configuration des nuages ajoutera un élément significatif à votre photo et lui donnera encore plus de personnalité.  À vous de juger et de jouer.
Building with clouds in Montreal

3) Repérer et profiter de la lumière

Dancing sun on churchComme photographe, vous devez être à l’affût de la lumière.  Cherchez-la. Trouvez-la.  Lisez-la.  Voyez les opportunités qu’elle vous offre.  En plein jour, elle est très présente. Beaucoup trop même.  Les édifices deviennent souvent blafards tellement cette lumière est drue et intense (quoique c’est le temps de réfléchir en termes de noir et blanc).  Par contre, en début et fin de journée, c’est l’heure dorée, une heure avec une superbe lumière qui n’est pas seulement indiquée pour la photo paysage ou la photo portrait. Puisque le soleil est en angle, essayez de repérer des effets qui peuvent survenir.  Parfois, comme dans le cas de la photo de droite, la lumière qui dansait sur la façade de l’église était reflétée par la vitrine d’un autre bâtiment.  La lumière au lever du jour est également magique particulièrement si le bâtiment est à proximité de l’eau.

4) Profiter des reflets

Notre premier réflexe est souvent de capter directement un bâtiment.  Mais si la chose est possible, et pour faire différemment, pourquoi ne pas envisager d’autres possibilités comme celle de capter le reflet de ce même bâtiment dans un autre?  La résultante est souvent plus intéressante. Le défi à relever n’est certainement pas d’ordre technique mais il est humain. Trop souvent, nous ne prenons pas le temps d’examiner, d’explorer.  Notre regard est trop concentré sur une chose. Il faut prendre le temps, à la limite déposer son appareil et marcher pour repérer.  Vous découvrirez peut-être un point de vue plus intéressant.  Une autre façon de voir votre sujet. La situation aura peut-être évoluée également. Et qui sait, un enfant viendra peut-être s’asseoir au milieu de la place, juste à temps pour donner un élément de référence à l’ensemble.

5) Inclure l’humain

Il peut être intéressant d’inclure une personne à l’intérieur de notre cadrage même si notre sujet principal est un bâtiment ou un style d’architecture.  La ou les personnes amènent un élément de référence pour nous aider à mettre les éléments en contexte quant à la taille et la superficie du lieu qu’on veut capter. Un bâtiment a également la caractéristique (heureuse) d’être immobile et fixe alors que l’être humain peut donner un cachet de fluidité ou éphémère, étant de passage sur ce lieu. Les personnes peuvent être représentatives du pays où vous êtes. Peut-être que leurs vêtements, le mode de transport, leur démarche peuvent enrichir le propos de votre photo.  Peut-être que le type d’activités qu’elles pratiquent dans la photo nous permet de mieux saisir l’ambiance du moment. Votre photo peut devenir plus riche d’informations si vous choisissez d’inclure des personnes.


Structure in Brooklyn with rollerskater

6) Faire un traitement numérique différent

Montreal from Peel pound at sunsetCertains paysages urbains peuvent inspirer un traitement numérique plus poussé.  Assez souvent, on peut vouloir explorer le noir et blanc.  L’absence de couleurs fait en sorte que le lecteur de votre photo va davantage observer les formes et les éléments graphiques dans votre composition.   D’autres possibilités existent également.  Pourquoi ne pas faire une double-exposition.  Dans le cas de la photo ci-haut, j’ai créé ce qui s’apparente à une double-exposition avec l’aide des calques.  Tous les situations ne se prêtent pas nécessairement à une double-exposition mais dans le cas de ce paysage urbain avec ce ciel dramatique, j’ai voulu explorer le potentiel d’un tel traitement.

6) Avoir l’oeil aussi sur l’architecture intérieure

Staircase of an hotel in TorontoCertains bâtiments peuvent nous inspirer – ou non – de l’extérieur. Mais si à l’intérieur de ces bâtiments on faisait des trouvailles? Plusieurs possibilités peuvent surgir.  Vive la plongée ou la contre-plongée pour aller chercher des perspectives différentes ou pour isoler des détails architecturaux.  Encore une fois la présence ou non de personnes dans notre cadrage va donner une lecture différente à notre photo.  Dans le cas de la photo de droite, à défaut d’avoir une personne qui emprunte l’escalier, la personne à la droite de l’horloge qui fixe la caméra semble figée dans le temps.  De par sa pose et sa retenue, elle s’incorpore très bien dans ces éléments architecturaux qui sont d’un classicisme d’une autre époque.

Architecture of Art gallery of Ontario

Dans ce cas-ci, je trouvais les détails architecturaux de l’intérieur de ce musée fort impressionnants mais j’ai attendu cette présence humaine pour donner une échelle à l’ensemble.

De belles occasions vont donc se présenter à vous au cours des prochaines semaines et des mois au gré de vos déplacements.  De tout temps, les bâtiments ont toujours représenté une source d’intérêt pour les photographes.   J’espère qu’avec les trucs et conseils que j’ai partagés avec vous, vous serez en mesure de produire des photos à la hauteur de vos ambitions.  N’hésitez pas à commenter.  Vos mots sont importants.  Merci pour votre présence.  Elle est essentielle.  

Publicités
Cet article, publié dans Thèmes photo, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Trucs et astuces pour une photo architecturale différente

  1. ISABELLA dit :

    Très belle photo j’aimerais la visiter

  2. ISABELLA dit :

    Très belle photos j’aimerais la vositer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s