La macro hivernale

Goutte au nez....L’hiver: la neige, le froid, la glace.  À moi les grands espaces enneigés?  Certes, pourquoi pas.  Mais tout ne se résume à de grands paysages hivernaux.  Pourquoi ne pas profiter de ces paysages plus intimes qui s’offrent à votre objectif grâce à la macrophotographie?  En hiver, ils sont tout simplement superbe. Bien équipé?  Vous avez des accus (piles) additionnels? Êtes-vous bien habillé?  Allez! Cap sur la macro hivernale.  

Bienvenue à notre rendez-vous hebdomadaire et merci encore une fois pour votre assiduité et votre présence.  Elles sont précieuses et très appréciées.

Je vous propose cette semaine un regard sur une thématique pour vous encourager à sortir avec votre équipement photo même durant la froide saison.  J’étais encouragé il y a quelques jours de voir le nombre de personnes qui déambulaient au Jardin botanique de Montréal avec leur appareil photo.  Tant mieux.  Votre équipement – avec des précautions d’usage – peut bien s’accommoder des jours plus froids.  Avec la lumière ingrate (lire grisâtre) des mois d’hiver, on peut parfois être moins stimulé dans notre recherche de sujets à photographier.  Les paysages nous allument moins.  C’est alors le temps de rechercher nos sujets non pas dans de grands ensembles mais plutôt dans de fins détails.

Tournons-nous vers la macrophotographie hivernale ou encore la photo de proximité.  Les photos que je vous présente ci-dessous pour vous encourager dans votre recherche de sujet sont parfois des photos de proximité, parfois des photos résultant de la macrophotographie.  Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit donc de réaliser un cadrage très rapproché d’un sujet habituellement de petite taille.   Si vous utilisez un objectif vous permettant un zoom pour rendre ce sujet plus présent dans votre cadrage, vous faites alors de la photo de proximité.  Toutes les lentilles zoom peuvent réaliser ce type de cadrage moyennant une certaine distance entre votre sujet et votre objectif.  Par contre, pour faire de la macrophotographie, il vous faut un objectif spécialisé.  Ceux-ci sont toujours des objectifs de focale fixe (60mm, 90mm, 100mm, 120mm, 200mm), Ils permettent tous d’atteindre le rapport de reproduction 1:2 et la plupart atteignent le rapport 1:1 (même taille pour l’objet photographié et pour son image sur la surface sensible).
Goutte au nez....


Ce qu’il y a d’intéressant en matière de macro hivernale, c’est le fait que des sujets peuvent s’offrir à vous à peu de distance.  Une simple sortie dans votre quartier et un peu d’observations vous permettra de découvrir une foule de sujets.  Il peut s’agir de la glace à vos pieds, du givre dans les fenêtres, de la végétation glacée ou du dégel.  Un fond neigeux peut vous permettre – comme dans le cas de la photo ci-haut – de réaliser une photo «high-key», c’est-à-dire avec un fond blanc très prononcé et de hautes lumières.  Dans d’autres cas – et comme c’est pratique courante avec la macrophotographie – vos photos et sujets seront bien servis si vous faites appel à un trépied pour éviter tout mouvement de bougé. La macrophotographie est impardonnable à ce chapitre.


Zen II
Tableau 1
Zen 3

Les meilleurs sujets sont souvent les plus simples.  Dans le domaine de la photo de proximité ou la macrophotographie, on gagne souvent à avoir un cadrage très dépouillé où le sujet prend l’espace qui lui revient.  On pourra à cet effet relire l’article que je consacrais à la photo minimaliste.

Vous pouvez évidemment plonger encore davantage dans la macrophotographie comme le fait Lisa Bettany avec des flocons de neige.  Même si la vidéo est en anglais, il est facile de comprendre la façon dont elle se prend pour isoler des flocons et capter ceux-ci en très gros plan.  Pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec l’hiver canadien, la vidéo vous mettra dans l’ambiance. 🙂

Sortons.  Même en hiver.  Si vous avez un objectif macro, plongeons.  Dans le cas d’un zoom, privilégions une distance qui nous rapprochera de sujets de petite taille. Découvrons un monde fabuleux qui se révèle durant les mois d’hiver.

J’espère que l’article pourra vous inspirer.  N’hésitez pas à commenter.  Vos mots sont importants.  Merci encore une fois pour votre présence.  Elle est essentielle.  

studiojiminy-300x250

Advertisements
Cet article, publié dans Sources d'inspiration, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La macro hivernale

  1. La vie du petit peuple dit :

    Belles photos

  2. Den B dit :

    Bonsoir
    J’étais déjà convaincu que l’hiver avait de nombreuses qualités mais avec tes photos c’est encore plus vrai !
    Merci pour ce magnifique blog bien vivant !
    Bonne semaine
    Den
    https://blachedenews.wordpress.com

  3. amir dit :

    Splendide , les photos sont d’une rare qualité , bravo

  4. Sylvain Lavoie dit :

    Ah, l’hiver! Froid, sombre, déprimant pour plusieurs. Et pourtant … Ces photos sont si lumineuses et les contrastes si colorés qu’ils nous font oublier notre cafard. Merci Louis pour ce regain d’énergie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s