Ah…les couchers de soleil

Coucher de soleil

Photo (cliquable): Louis Lavoie

Merci à ceux et celles qui ont pris quelques instants pour répondre à mon sondage.  En général, vous semblez apprécier mon blogue et ses articles.  Merciiii.  Certains commentaires ont porté sur la présentation visuelle du blogue.  Voilà pourquoi j’espère que ce nouveau «look» vous plaira.  Plus dégagé, plus aérien, permettant aux photos de mieux s’exprimer.  N’hésitez pas à me faire part si vous appréciez le changement.

Comme photographe, vous êtes capable de rester insensible à un coucher de soleil?  Toute cette saturation des couleurs?  Tout ce calme apaisant à la barre du jour?  Si vous êtes comme moi, il est difficile de résister à l’envie de sortir son trépied et boîtier et faire quelques clichés même si on dit qu’on a tellement de photos de coucher de soleil dans notre ordinateur.  Et puis, si on est sur la rive-sud du fleuve ou mieux encore à Rivière-du-loup, n’est-ce pas là qu’on peut assister aux plus beaux couchers de soleil au Québec selon les résidents de l’endroit?  Rien à faire, vite une lentille, vite le boîtier, on s’installe.

Au fait, on s’installe où?  Comment bien réussir nos photos d’un crépuscule?  Comment faire pour ne pas avoir toujours la même photo? Avec la belle saison qui arrive, les occasions seront au rendez-vous pour prendre de nouvelles photos de couchers de soleil.  Quelques trucs et conseils pour produire des photos que vous aurez vraiment le goût d’encadrer et d’afficher.

Coucher de soleil

Photo: Louis Lavoie

La photo ci-contre est une photo relativement banale et peu réussie selon moi d’un coucher de soleil.  Encore chanceux qu’à l’époque, j’ai eu le réflexe de respecter la règle des tiers et ainsi éviter que mon horizon soit parfaitement au milieu de la photo.    Un horizon trop au milieu de la photo enlève du dynamisme à celle-ci, rend le tout trop apaisant, trop équilibré.  Dans ce cas-ci, la règle des tiers avec l’horizon dans le tiers inférieur a un peu de mérite.  Le reste de la photo, non.  Rien à l’avant-plan pour vraiment retenir notre attention, rien qui ne fait voyager notre oeil dans la photo.  Y’a seulement le soleil qui se couche à l’horizon et de belles couleurs dans les nuages.  Une photo comme mille autres.

Autre élément, la photo a été prise en privilégiant un cadrage horizontal.  Très classique.  Attendu.  «C’est un beau paysage, alors il faut le prendre en format paysage non?»  Justement, non, pas nécessairement.  Si vous examinez la photo du haut, mon cadrage à la verticale est plus dynamique.  Le choix de cadrer le coucher de soleil entre deux arbres rend le tout plus dynamique, beaucoup moins à plat.  Les formes graphiques des arbres, dégarnis par surcroît, font en sorte que le coucher de soleil est un élément du sujet parmi tant d’autres.  Notre oeil, encadré par les arbres, est guidé vers le coucher de soleil tandis que dans la photo plus ordinaire, rien ne guide notre oeil si ce n’est l’attrait de la saturation de couleurs.

Coucher de soleil I

Photo (cliquable): Louis Lavoie

Dans cette autre photo à droite, celle-ci est plus intéressante.  Même si nous sommes revenu à un cadrage paysage, le fait de cadrer au raz du sol a un effet de contre-jour intéressant avec les hautes herbes.  Les formes de celles-ci créent un bel effet devant notre soleil qui se couche derrière les montagnes.  Encore une fois, la règle des tiers nous invite à aligner notre ligne d’horizon dans le tiers inférieur de la photo ou encore dans le tiers supérieur si vous voulez donner plus d’importance à l’avant-plan.  Le tout est déterminé selon votre point de vue, votre oeil photographique, votre créativité.

Coucher de soleil III

Photo (cliquable): Louis Lavoie

Toutefois, votre meilleur photo de coucher de soleil n’est peut-être pas celle que vous prendrez pendant que le soleil est toujours apparent.  Trop souvent, on remballe notre équipement trop rapidement.  La chose peut se comprendre…si les moustiques sont de la partie.  Croyez-moi, je vous comprends.  Mais si ce n’est pas le cas, patientez quelques minutes.  Pendant les vingt minutes qui suivent la disparition du soleil derrière l’horizon, on peut souvent assister à des éclats lumineux dans des nuages dont on ne soupçonnais même pas l’existence quelques instants auparavant.  C’est d’ailleurs le cas de celle ci-haut qui a été prise cinq minutes après la précédente.  Même si le soleil n’est plus de la partie, remarquez combien la lumière est plus belle, plus riche.  On devinait à peine les nuages dans la photo précédente alors que dans celle-ci, ils sont d’une magnifique texture, de coloris riches et denses.  Ils donnent beaucoup de présence à la photo dans le tiers supérieur.  En fait, dans cette série, j’ai par la suite déplacé l’angle de mon boîtier pour prendre plusieurs photos uniquement de ces nuages.  Magique.

Coucher de soleil- Terre-Neuve

Photo: Louis Lavoie

En dirigeant votre lentille en direction d’un coucher de soleil, les probabilités sont élevées que vous aurez un effet de contre-jour.  Le posemètre de votre appareil, ébloui par la forte lumière, va commander une vitesse d’obturation très élevée – d’où une sous-exposition.  Le phénomène peut être intéressant comme on a pu le constater dans la 1ère photo du haut avec la forme des arbres ou encore des hautes herbes dans une autre photo.

Parfois, notre sujet ne porte pas uniquement sur un coucher de soleil mais plutôt sur un objet qu’on veut capter au crépuscule.  C’est le cas de ce phare que j’ai pris à Terre-Neuve.  Il importe donc pour moi d’avoir une bonne exposition de mon sujet malgré la lumière qui faiblissait.  Voilà pourquoi vous pouvez faire une lecture «spot» ou encore une «mesure centrale» sur votre sujet principal (le phare) pour prendre vos repères et conserver ceux-ci lorsque vous cadrez votre photo définitive.  Dans ce cas-ci, le coucher de soleil joue un rôle de second plan mais donne beaucoup de personnalité à cette photo.  Vous avez une matière très intéressante et riche pour travailler votre photo par la suite dans votre chambre noire numérique.

Et vous?  Aimez-vous prendre des photos de coucher de soleil?  Quel est votre endroit de rêve pour prendre ces photos?  Quels défis particuliers avez-vous eu à relever pour prendre ces photos?  Merci du partage et de votre intérêt.

Publicités
Cet article, publié dans Photographie paysage, Techniques photo, Thèmes photo, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s