Faire de la photo de paysage urbain

On aime la photo de paysage. Celle des bords de mer avec les incontournables couchers ou levers de soleil, souvent captée avec une  longue exposition.  Ou encore ces magnifiques massifs montagneux et les belles vallées.  Mais pour une majorité (dont je suis), nous habitons en zone urbaine et celle-ci est davantage notre terrain de jeu photographique.  Nous boudons alors pas notre plaisir et plongeon dans la photo de paysages urbains.  

Merci d’être à ce rendez-vous et merci encore une fois pour votre présence.  Je le répète à chaque fois mais cette présence, la vôtre, est essentielle. (Note: n’oubliez pas que vous pouvez cliquer sur les photos pour voir celles-ci en plus grand format.  Celles-ci sont hébergées sur l’excellente plateforme Smugmug.)

Avant d’aborder notre sujet principal, l’actualité logiciel mérite qu’on s’y attarde pour quelques instants.  Mauvaise nouvelle du côté de DXO Lab qui se serait placé sous la protection de la Loi sur les faillites.  DXO Lab est propriétaire du logiciel de traitement photo DXO one et venait de faire l’acquisition de Google de la magnifique suite logiciel Nik’s Software afin d’intégrer celle-ci à son logiciel.  Celle-ci semble toujours disponible et gratuite sur le site de Google.  On1 et Skylum ont ressenti les appréhensions des clients résultant des difficultés de DXO Lab puisqu’ils se sont appliqués à rassurer les acheteurs de leurs produits logiciel.  Rappelons que DXO Lab et DXOmark font bande à part depuis janvier dernier.  Le réputé site DXOmark qui produit d’importants tests de performance pour les capteurs et objectifs semble bien en forme.  Tant mieux!

Il reste également toujours une place dans l’un des groupes pour nos belles virées photo prévues sur l’Île d’Anticosti au cours du mois de juillet.  Anticosti? Une île sauvage, des paysages magnifiques, des chevreuils et une flore à photographier à journée longue.  Un safari 100% pour 100% photo.  J’indiquais la semaine dernière que René Bourque, guide photographe et fin connaisseur de l’île, est déjà à recueillir des inscriptions pour l’été prochain.

Le paysage urbain

La photo de paysage urbain (ou cityscape ou urban landscape en anglais) consiste, tout comme dans le cas de la photo paysage, à retenir dans son cadrage des éléments – dans un contexte urbain – en s’appliquant à produire une composition picturale intéressante.  Comme à l’habitude, la seule composition picturale ne suffit pas toujours à produire une photo de qualité.  Vous le savez déjà, la qualité de lumière est souvent l’élément déterminant pour amener une photo à un registre supérieur.

On ne doit pas confondre la photo de paysage urbain et la photo de rue.  Je considère que la photo de rue – bien que captée dans un contexte urbain comme la photo ci-contre – est basée sur une mise en scène et devrait raconter une histoire.  La photo de rue inclut habituellement un ou des personnages alors de la photo de paysage urbain va plutôt se concentrer sur des éléments tels des bâtiments, rues, véhicules, signalisation, lumière sans nécessairement une présence humaine.

La composition picturale – comme dans le cas de la photo paysage – a son importance.  Il peut être facile, dans un contexte urbain, de vouloir inclure trop d’éléments.  Il faut faire des choix dans son cadrage pour identifier les éléments graphiques les plus pertinents et disposer ceux-ci de façon intéressante.   Dans le cas de la photo ci-haut, les structures les plus élevées à l’avant-plan à la gauche et à la droite sont devenues les assises de mon cadrage.  Je voulais que les émanations de pollution provenant de ces installations industrielles soient bien en évidence dans mon cadrage.
View of Montreal cityscape from Peel pound at sunset.Je l’indiquais précédemment, la lumière a beaucoup d’importance et celle-ci sera influencée par le moment de la journée où vous choisissez de faire votre photo.  Comme dans le cas de la photo ci-haut, l’éclairage du début ou de la fin de la journée et les couleurs qui en résultent peut créer des moments forts.  Dans ce cas-ci, les couleurs sont reflétées dans le bassin.  Il est facile d’imaginer qu’une photo du même sujet au milieu de la journée n’aurait pas la même présence.  Toutefois, par un ciel d’orage, le même sujet aurait une autre personnalité.

Les lecteurs de ce blog savent qu’il est souvent préférable de privilégier l’heure bleue plutôt que la nuit tombée dans le contexte de la photo urbaine.  Ce moment de la journée qui suit le coucher de soleil ou encore le lever de celui-ci donne souvent un bleu profond qui offre un arrière-plan visuellement intéressant à l’éclairage artificiel.  Voilà une différence avec la photo paysage qui de son côté va plutôt privilégier l’heure dorée.

Manhattan, New-York

Vous aimez les photos paysage privilégiant la longue exposition? N’hésitez pas à en faire autant au chapitre de la photo de paysage urbain.  Avec un bon trépied, en prenant les précautions d’usage, vous obtiendrez des résultats fort intéressants.  Certains photographes, dont Joel Tjintjelaar qui produit des photos architecturales et urbaines, avec de puissantes lignes graphiques et de longues expositions.  Cette longue exposition va souvent créer un ciel très lissé ou encore des émanations vaporeuses comme dans le cas de la photo ci-contre que j’ai prise à New-York vers 5 h 30 du matin au moment de la fin de l’heure bleue.  La patience était de mise puisque je voulais profiter du passage (rare – nous étions un 2 janvier) d’un ou plusieurs véhicules pour avoir les traînées des feux arrière tout en ayant des émanations.  Il aura fallu une vingtaine de minutes de patience et d’ajustement pour parvenir à mon résultat.

Le paysage urbain en photo s’exprime également bien en noir et blanc ou monochrome.  Sans l’attrait de la couleur, notre oeil est plus sensible aux formes et aux masses.  Il faut alors être attentionné quant à notre composition.  J’aime bien ce ballet de projecteurs sur un ciel prononcé.  Je me suis appliqué à cadrer que la portion supérieure des projecteurs et surtout à éviter qu’ils soient superposés les uns aux autres.  Chacun se détache relativement de ses voisins.  Si jamais vous êtes amateur de photo infrarouge, j’ai déjà écrit dans le passé un article sur la photo urbaine en infrarouge.

Manhattan at sunsetTerminons notre article avec une photo de paysage urbain classique mais toujours aussi pertinente soit Manhattan vu de Brooklyn.  Plusieurs compositions sont possibles et il est avantageux de profiter de l’heure bleue de fin de journée, avec les lumières de la ville toujours présentes, pour capter le tout.  Une longue exposition avec un filtre neutre (3,2 secondes, F5.6, ISO 100) a permis de lisser légèrement les nuages de même que le plan d’eau.

J’espère que l’article d’aujourd’hui vous aura plu.  N’hésitez pas à commenter.  Vos mots sont importants et votre présence essentielle.  


Réduction permanente de 10$ pour les logiciels Luminar 2018 et Aurora HDR 2018 avec le code LAVOIE

Publicités
Cet article, publié dans Thèmes photo, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Faire de la photo de paysage urbain

  1. Nat dit :

    Superbes photos! Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.