Inclure un cadre dans votre cadrage

Diriger le regard de votre lecteur vers votre sujet, l’amener vers votre propos, voilà le défi que nous avons comme photographe.  Plusieurs techniques de composition peuvent nous aider à atteindre cet objectif.  L’une d’entre elles consiste à inclure un cadre à l’intérieur de votre cadrage pour contenir le regard du lecteur. Démonstration d’opportunités qui se présentent à vous pour réussir votre composition.  

Merci d’être à nouveau à notre rendez-vous.  Les péripéties des dernières semaines (lire: les inondations) se sont un peu atténuées dans mon coin de pays.  Ouf et tant mieux, quoique les moments restent difficiles pour les gens dont les habitations ont été inondées. Dans d’autres régions du Québec, la situation reste tendue.  Si tous conviennent que ces situations cette année ont un caractère inhabituel, plusieurs sont d’avis que cet inhabituel pourrait être de nouveau des nôtres dans un avenir rapproché.

Je l’indiquais d’entrée de jeu, nous sommes maître de notre cadrage.  C’est l’un des éléments les plus importants pour réussir une photo.  Dans ce cadrage, vous souhaitez vous assurer que votre sujet et votre propos soient éloquents.  Vous voulez vous assurer que votre sujet soit bien positionné dans votre cadrage afin d’attirer l’attention du lecteur. Mieux encore, vous pouvez également créer des lignes qui dirigent le regard du lecteur vers votre sujet. Ou encore, et c’est le sujet de notre article d’aujourd’hui, vous pouvez créer – avec l’aide d’éléments naturels ou non – un cadre qui balise votre sujet.

La nature nous donne souvent des occasions pour inclure un cadre à l’intérieur de notre cadrage.  On peut profiter d’éléments naturels pour créer ledit cadre.  À titre d’exemple, c’est à l’occasion des inondations que j’ai pu prendre la photo ci-contre.  Un canard colvert mâle profitait de ce haut de colonne submergée pour prendre une pause et se faire sécher.  J’ai observé que les branches d’un arbre à proximité se reflétaient dans l’eau. Heureusement, ces branches avaient une forme courbe. Je me suis donc déplacé minutieusement pour inclure ce cadre naturel créé par les branches et leur reflet.  Inévitablement l’oeil est dirigé vers le centre et le colvert, alors mis en évidence. (Notez que vous pouvez toujours cliquer sur les photos pour voir celles-ci en grand format.)

Voici une photo classique de Mesa Arch que j’ai prise dans le Parc national Canyonland dans le Utah.  De cette perspective (classique), l’arche créé le haut de notre cadre et dirige le retard vers l’arrière où se révèle une section spectaculaire de Canyonland.  Le classique des classiques est de s’y pointer avant la levée du jour pour inclure le soleil levant.  Vous aurez alors le loisir et plaisir de jouer du coude avec 30, 40 ou 50 photographes, tous équipés d’une lentille grand angle et désireux d’être localisé à la droite de l’arche.  Pour cette photo, je suis arrivé sur les lieux au moment où la plupart des photographes venaient de quitter.  Je n’ai pu profiter du soleil levant étoilé («starbust») mais j’ai eu la paix, le temps et l’espace pour capter cette photo profitant toujours de l’heure dorée.

Dans la même lignée de forme naturelle et rocheuse qui créé un cadre potentiel, voici une formation au bord de la mer qui amène notre regard à se diriger vers l’intérieur.  J’aurais pu créer un cadrage «rentre-d’dans» et moins inclure une portion à la gauche de l’arche mais j’aimais bien la forme de cette colonne de même que son «pied».  N’empêche qu’une situation comme celle-ci présente un riche potentiel qu’on peut exploiter autant en mode grand angle, un zoom standard ou encore avec un téléobjectif.  Pour obtenir une certaine profondeur de champ, vous pouvez vous tourner vers une ouverture du diaphragme allant de F/11 à F/16, votre mise au point pouvant se faire ou non sur le cadre naturel. Le registre des ouvertures allant de F/22 à F/32 peut être une zone propice à la diffraction.

Dans le cas de la photo infrarouge ci-contre, on retrouve deux phénomènes qui cadrent le regard et dirige ce dernier vers l’ouverture dans la scène.  Dans un premier temps, il y a les éléments du décor naturel qui balisent le regard et créent une convergence vers le centre.  Dans un deuxième temps, les lignes créées par le sentier mènent également le regard vers le centre.  Le tout créé un beau cadre graphique mais, dans mon esprit, il manquait un élément: une présence humaine.  Il suffisait alors de patienter, comme pour la photo de rue, et d’attendre qu’un sujet se présente.  L’arrivée d’un vélo s’est avéré l’élément tout indiqué pour compléter l’ensemble. Vive la photographie infrarouge pour créer des photos inusitées et différentes.

Le territoire urbain est également riche en possibilités pour créer un cadre à l’intérieur de votre cadrage.  Dans ce cas-ci, les arbres en fleurs et le recours à un effet de style «miniaturisation» m’ont permis de créer un cadre pour capter de façon différente la sculpture montréalaise très connue «La foule illuminée».

Bien entendu, des portes, des fenêtres ou des ouvertures architecturales sont des éléments indiqués pour vous permettre de créer un cadre dans un cadrage.  C’est d’ailleurs une des situations photos les plus propices et faciles à repérer pour créer un cadre. N’empêche qu’il importe de bien sélectionner l’endroit en fonction de l’intérêt de la scène au-delà de notre cadre. Dans ce cas-ci, j’aimais bien les caractéristiques asiatiques de l’ensemble mais il manquait – vous l’aurez deviné – une présence.  J’ai donc patienté jusqu’à l’arrivée d’une personne qui s’est placée au bon endroit.  Encore une fois, grâce à l’insertion d’un cadre, on dirige plus rapidement notre regard vers la personne et l’espace qu’elle occupe. L’ouverture et la scène nous donnent également l’impression qu’un univers empreint de sérénité est accessible juste au-delà de ce cadre.

Inclure un cadre dans votre cadrage est une façon intéressante d’aborder un sujet et de lui donner une lecture différente.  Au-delà d’une dimension additionnelle qu’il peut ajouter parfois comme dans la photo ci-haut, l’insertion d’un cadre permet de baliser le regard du lecteur et diriger ce dernier vers votre sujet.

J’espère que l’article d’aujourd’hui a su vous plaire.  N’hésitez pas à commenter.  Vos mots sont importants tout comme votre présence.  Elle est essentielle.

Publicités
Cet article, publié dans Techniques photo, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Inclure un cadre dans votre cadrage

  1. Gustavio Bakajika dit :

    merci pour cet article et essayez toujours de faire mieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s